J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes

Tous nos livres









18023 BETTENCOURT (Pierre). Rendre à César (1965) suivi de Rendre à Dieu (1997).
P., Aréa, 1998, 29,5 x 23,5 cm, en feuilles, couv. rempliée illustrée, chemise et étui cartonné de l’éditeur, 43 p. Edition originale tirée à 120 ex. num. sur Rives, celui-ci 1/60 signé par l’auteur/artiste et comprenant en frontispice une eau-forte originale et 2 reproductions en couleurs. Les plats de couverture sont ornés d’interprétations originales de deux haut-reliefs.


500 €


 






18219 BETTENCOURT (Pierre). Idoles et hauts-reliefs. Revue L’Oeuf Sauvage.
Dir. : C. Roffat. P., Pleine Marge, 1997, in-8, br., couv. rempl., non paginé. 61 reproductions en couleurs d’oeuvre de Bettencourt.


50 €


 


10196 BETTENCOURT (Pierre). Le Poids du ciel.
Lyon, impr. Francis Deswarte, 1970, in-4, br., non paginé. Edition originale. 1/300 ex. num. sur chiffon de Mandeure (seul tirage). Avec un dessin de l’auteur en frontispice et sur la couverture une belle composition typographique à partir d’un dessin de Hans Holbein.


100 €


 






16017 BEUCLER (André). Léon Cathlin.
Tiré à part imprimé de 7 pages, format 24 x 15,5 cm, agrafé.


25 €


 


1385 BHATTACHARYA (Lokenath). La Nuit verte de la Désolation.
Traduit du bengali par l'auteur et Luc Grand-Didier. Photographie hors texte par Jean-Paul Neveu. Bruxelles, Les Éperonniers, 1993, in-8, br., n.c., couv. rempl., 59 p. Edition originale. Tirage unique à 400 ex. num. et signés par l'auteur.


50 €


 






86 BICAL (Yves). Ivresse-poutres.
20 dessins de Dominique Longavesne. Bruxelles, Théatre-Poème, 1975, in-8, br., couv. ill., 89 pp. Edition originale. Envoi a.s. à Denis Roche.


25 €


 






18172 BIELY (Andréi). Petersbourg.
Traduit par Jacques Catteau et Georges Nivat. Préface de Pierre Pascal. Postface de G. Nivat. Lausanne, Editions L'Age d'Homme, collection Classiques slaves, 1967, in-8, br., 368 p. Edition originale de la traduction. 1/40 ex. num. sur vergé à la cuve (seul tirage en grand papier). A l’état de neuf et non coupé.


250 €


 






4826 BIENSTOCK (J.-W.) et CURNONSKY. T.S.V.P. Petites Histoires de tous et de personne.
P., G. Crès et Cie, 1924, in-12, br., n.c., 293 p. Edition originale. S.P., envoi a.s. des auteurs.


20 €


 






3462 BIOY CASARES (Adolfo). Plan d’évasion.
Trad. de F.-M. Rosset. P., Laffont, coll. Pavillons, 1969, in-12, br., couv. rempl., 198 p. Edition originale de la trad., signature autographe de l’auteur.


100 €


 






3463 BIOY CASARES (Adolfo). Nouvelles d’amour.
Trad. de F.-M. Rosset. P., Laffont, coll. Pavillons, 1962, in-12, br., couv. rempl., 274 p. Edition originale de la trad., signature autographe de l’auteur.


100 €


 






13405 BISIAUX (Marcel). Les Pas contés.
P., N.R.F., coll. Métamorphoses, 1948, in-8, br., 112 p. Edition originale. S.P. sur papier de châtaignier.


15 €


 






3612 BLANCHARD (André). Delubrum Victoriae.
Frontispice et fleuron de Pierre Pascal. P., Éditions du Trident, 1933, in-8, br., 29 p. Edition originale. 1/175 ex. num. Long envoi a.s. à André Berry.


25 €


 






19406 BLANCHARD (Maurice). Les Périls de la route.
P., G.L.M., coll. Habitude de la Poésie, 1937, plaq. in-12, br. Edition originale sur papier de couleurs.


50 €


 






19722 BLANCHARD (Maurice). Solidité de la chair.
P., Debresse, 1935, in-12, br., 84 p. Edition originale. Exemplaire un peu défraichi mais comportant un envoi a.s. à Carlo Suarès, “avec l’expression de ma sympathie”.


250 €


 






19723 BLANCHARD (Maurice). Le Pain la lumière.
P., G.L.M., 1955, in-8, br., 37 pp. Edition originale. 1/100 ex. num. sur vélin biblio. Bel exemplaire.


80 €


 






19724 BLANCHARD (Maurice). La Hauteur des murs.
P., G.L.M., 1947, in-12, broché, couv. rempliée, 69 p., non coupé. Edition originale. 1/90 ex. num. sur vélin du Rénage (après 10 sur vélin du Marais).


100 €


 






19728 BLANCHARD (Maurice). L’ Homme et ses miroirs.
Frontispice de Francis Mockel. P., Arcane 17, 1982, in-12, br., 42 p. Tirage à 500 ex. num.


30 €


 






19891 BLANCHARD (Maurice). Le Pain la lumière.
P., G.L.M., 1955, in-8, br., 37 p., n.c. Edition originale. 1/490 ex. num. sur vélin. Envoi a.s. à Maurice Nadeau.


200 €


 






19861 BLANCHARD (Maurice). Le Festin du pauvre.
Poème manuscrit autographe de 1 page 1/4 27 x 21 cm sur papier quadrillé, paru dans Réalités Secrètes n° 3, en 1956. “L’affamé, avide et transparent, digère les couleurs. Les sons se hâtent et marchent sur les eaux, et voici le Soleil encore un coup immobile pour des siècles...”


300 €


 






17641 BLANCHARD (Maurice). C’est la fête et vous n’en savez rien.
P., G.L.M., 1939, in-4, br., couv. rempl., non paginé. Edition originale. 1/250 ex. num. sur vélin.


90 €


 






16464 BLANCHARD (Maurice). Cante Jondo.
Manuscrit d’une page, recto, 27 x 21 cm. “La vie tremblante sous le glaive de la loi. Ho ho! Ho ho! La loi qu’est-ce que c’est ça, la loi ? La loi et son glaive ! Le glaive de la loi ? Hoho ! Hoho ! ça, un glaive ? non une lame rouillée pour égorger les innocents”, etc. Poème de 1955-56 édité aux éditions Plasma en 1977 dans Débuter après la mort.


500 €


 






16465 BLANCHARD (Maurice). Note de protestation contre l'action du vent et des vagues. MANUSCRIT AUTOGRAPHE.
4 pages, 21 × 13,4 cm. Le poème, composé de 5 parties, débute ainsi : L'origine et non la fin, ce vice absolu. Et encore faudrait-il tenir compte des percements d'isthmes et de la fonte prématurée des neiges… Et se termine : Et me voici encore un coup ramené dans ce pays de la mort préméditée, dans ce pays de la soif et des matins sans rosée où toutes les fleurs sont forcément folles. Ce poème a paru en 1957 dans la revue Les Lettres Nouvelles n° 55.


1000 €


 






16462 BLANCHARD (Maurice). Tableaux d’une exposition.
Manuscrit d’une page, recto, 21 x 13,5 cm. Texte à propos d’une exposition de tableaux de Bona de Mandiargues, daté (7) février 1955. “Nous qui sommes encore, pour un instant, parmi les vivants, nous qui deviendrons une bouillie étrange et informe, allons voir les paysages imputrescibles de Bona, “Sylphe parmi les bocages d’Arnheim” (...) Et, derrière la vitre, bona vêtue de noir, bona silencieuse est profondément étonnée : elle semble craindre la puissance des objets, tant sont dangereuses ces sortes de révélations”. Ce poème fut publié dans Débuter après la mort aux édtions Plasma.


300 €


 


9357 BLANCHARD (Maurice). Les Pelouses fendues d'Aphrodite.
Avertissement par Noël Arnaud. Paris, Les Pages Libres de la Main à Plume, (1943), in-16, en feuilles, couverture illustrée. Édition originale, avec un dessin en frontispice de Yves TANGUY. Tirage limité à 265 exemplaires. 1/10 num. sur papier Auvergne (tirage de tête avec 5 Chine) comprenant un deuxième état du frontispice tiré en bleu sur papier Japon. MANUSCRIT AUTOGRAPHE joint, 4 pages sur feuilles de cahier ligné, 21,8 x 16,5, foliotées de 1 à 4. Manuscrit complet du premier poème Les Pelouses fendues d'Aphrodite, qui donne son titre au recueil. Dans une chemise étui toilée à 4 rabats, papiers et gardes assortis de Julie Nadot.


2000 €


 






19726 BLANCHARD (Maurice). SHAKESPEARE (William). Douze Sonnets.
Texte anglais. Traduction et présentation par Maurice BLANCHARD. P., G.L.M., 1947, in-8, br., 34 p. Edition originale de la traduction. 1/365 ex. num. sur vélin du Marais, celui-ci enrichi d’un bel envoi a.s. de Blanchard à Jean-Daniel MAUBLANC.


200 €


 

« Précédent  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117  Suivant »
J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes