J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes

Tous nos livres









20791 MELOT DU DY. Six sonnets de Shakespeare. MANUSCRIT AUTOGRAPHE SIGNé.
6 pages in-4 à l’encre bleue. Mélot du Dy (1891-1956), pseudonyme de Robert Mélot, est un poète et prosateur belge d’expression française. Il a publié L ’Idole portative, Le Sot l’y laisse, Mythologies, Diableries, Hommeries, Amours, L ’Ami manqué, À l’amie dormante, etc. Un volume de traductions : XXV Sonnets de Shakespeare, fut publié à Bruxelles, Éditions du Cercle d’art, en 1943.


250 €


 






14459 MELOT DU DY. Hommeries.
Avec un portrait par André LHOTE gravé sur bois par Aubert. P., N.R.F., 1924, in-8, br., 97 p. Edition originale. 1/500 ex. num. sur Vélin Navarre.


25 €


 






14460 MELOT DU DY. Amours.
Avec un portrait par Edgar Scauflaire gravé sur bois par Aubert. P., N.R.F., 1929, in-8, br., 99 p. Edition originale. 1/500 ex. num. sur Vélin Navarre.


25 €


 






9020 MELOT DU DY. Diableries.
Bruxelles, Éditions Littéraires de l'Expansion Belge, 1922, in-16 format à l'italienne, br., couv. rempl., (68 p.), non coupé. Edition originale. Bel envoi a.s.


40 €


 






21588 MELVILLE (Herman). L'Homme-Paratonnerre.
P., G.L.M.,1939, in-12, br., n.p. Edition originale de la traduction, par Henri Parisot. 1/480 ex. vergé.


50 €


 






18399 MESENS (E.-L.-T.). L.A.S. à Irène HAMOIR " Journal " Le Soir ".
2 pages recto in-4, Londres, 30 octobre 1960, env. conservée + l'invitation à la Galleria del Naviglio du 12 au 25 novembre 1960 (même format) : E.L.T. MESENS Collages * Doubles-faces * Transparents. Tu serais très gentille si tu pouvais faire communiquer aux lecteurs du " Soir " l'annonce de mon expo. à Milan. Ci-joint circulaire avec adresse de la galerie et dates. " Collages " : tu sais ce que c'est. " Double-faces " : ce sont " des images de formes et de couleurs " qui se prolongent au dos de l'habituelle surface unique, soit en se maintenant dans le même esprit, soit en tendant à exprimer son contraire. " Transparents " : " collages réalisés avec des matières opaques ou transparentes sur plaques de verre révélant, selon les superpositions de matières, deux aspects d'une image conçue sur une surface. (…) je suis malade depuis six semaines : voyageur atteint d'une grippe voyageuse. En ce moment le point sensible est SCIATIQUE.


450 €


 






18398 MESENS (E.-L.-T.). L.A.S. à Louis SCUTENAIRE.
2 pages in-4, Londres, 10 juin 1968, env. conservée. Excellente lettre ! Mon cher oiseau nommé Jean, As-tu reçu, sinon tu recevras, il y a six mois, un an, ou très bientôt : une revue (n° 1) polycopiée intitulée " TRANSFORMATION " (couverture grise avec un dessin de Conroy Maddox) et en même temps, passé ou futur, un catalogue d'exposition, les deux brochures datant du printemps 1967 et venant de la ville universitaire et normande (Devonshire) d'EXETER ? (…) J'ai fortement recommandé à LYLE (John Lyle, " écrivain et libraire dans ce pays de beurre et d'excellents fromages ") ton texte repris de " Cahiers d'Art " dans le catalogue Ubach [Raoul Ubac], section " Hommage à René Magritte " et lui en ai passé la version originale telle que reproduite à Charleroi. Évidemment, comme notre monde ne fait qu'un et que nous sommes tous des hommes (et même des frères, si nous en croyons le grand livre de Moïse), ton texte devra subir la traduction en anglais ; traduction sur laquelle j'aurai, bien entendu, un droit de regard [oeil de Dieu (qui voit tout) dessiné dans un triangle] (…) N.B. Riposte à la pelle. Attention : Cette lettre est un manuscrit absolument original (non carbonisé) et doit intéresser les bibliothèques des environs de la Place Flagey ! Valeur future garantie. Wall Street = De Gaullestrasse.


500 €


 






9811 MEYRINK (Gustav). Golem.
Extraits traduits par Maurice Schoonheyt. P., Editions de la Revue Littéraire des Primaires, Les Humbles, 1925, plaquette in-8, agrafée, 59 p. Edition originale de la traduction.


50 €


 






18455 MICHAEL (Roger). Signes. POÈME MANUSCRIT SIGNÉ.
3 pages in-4 à l'encre bleue. Janvier 1957. Long et beau poème, à la gloire des lignes haute-tension, extrait de Télécommunications, recopié pour l'ami Philippe Chabaneix. Géants debout dominant la matière Je vous salue pylônes orgueilleux…


100 €


 






21775 MICHAUX (Henri). Arriver à se réveiller.
(Saint-Maurice d’Etelan, Pierre Bettencourt), collection L'Air du Temps, 1950, in-8, br., couv. illustrée rempliée, 43 p. Edition originale tirée à très petit nombre sur vélin d’Arches (160 exemplaires). Imbert, 12. Désordres, 107.


500 €


 






20167 MICHAUX (Henri). 5 lettres autographes signées à Pierre David.
5 pages in-12 ou in-8 (deux sur papier rose) de cette célèbre et indéchifrable écriture “pattes de mouches”. Décembre 1935, les autres sans date, une env. cons. (marques postales 7 novembre 1934). Pour les autres circa 1934-1936. Trâces d’humidité ou de moisissures dans les marges de trois des lettres, sans atteinte au texte. Très intéressante correspondance. Pierre David eut un lien privilégié avec Michaux ayant épousé Françoise l’une des filles de Jules Supervielle avec lequel Michaux était très lié et ce dès son installation en France en 1924. Il fut même un temps le précepteur de ses enfants (Supervielle en eut six). Pierre David fut co-directeur, avec Roger Caillois, de la première série de la revue La Licorne, fondée par la poétesse urugayenne Susana Soca. Monte Estoril (Portugal) Le 27 septembre [1934]. Env. cons. J'arriverai à Port-Cros mardi prochain, 2 ou 3 octobre. Je suis navré de n'avoir rien à vous apporter. Perdez bien toute foi en moi. Hier j'ai failli me suicider : à la merci d'un événement - comme tout le monde - me jeter sous une voiture de métro, une bonne fois passer l'éponge …mais je ne sais pourquoi, ça ne c'est pas fait. Maintenant la vie ne veut pas revenir, c'est à peine si j'ai pu en deux jours avaler quelques grains de raisin. Autant que je puisse voir, l'humilité doit comme vous dites, conduire au maximum, mais quand elle n'arrive pas assez loin on a horriblement l'impression que tout est fichu. Tandis que la magie donne au moins des apparences de force - comme aussi la vie. Votre Henri Michaux Rectification Mon adresse : L'Aiglon 232 Bd Raspail Paris Danton 82428243 Heureux d'avoir vu, de mes yeux vu, dimanche dernier, que vous pouviez pratiquer l'absence tout à fait aisément. Votre HM -XII 1935 J'approche - Suis à un commencement de la magie Si infime que sois le frôlement, il m'a débarrassé de toute la saloperie physique (et idée s'y attachant) dont je n'avais jamais pu me défaire sauf en me jetant dans une dépression pire encore. Une utilisation de force sur un autre plan. Quand même je n'aurais que le bout de l'ongle d'engagé dans l'engrenage, le reste suivra (en gros caractères)- j'en suis sûr maintenant. Si j'en sais assez pour l'exprimer clairement, vous en parlerais à mon retour fin janvier. Merci bcp pour Milarepa. (Hélas de Bouddha, rien. Cet être privilégié, avait tout avant de commencer.) Mais le foutu journalisme que je serai sans doute contraint d'essayer mais quel gâchis ça va faire là dedans… du moins je le pense Votre H. Michaux Concentrez-vous (en gros caractères) Mes amitiés à Françoise - ne l'oubliez pas. Je suppose que maintenant à Port Cros il s'agit plus d'harmonie pour vous que de néant. Laissons donc à Port Cros la chance…et à Françoise. Je n'irai pas vous distraire. Paris est désert. Je fais mon plein en ce moment. Le Néant suite à ce qu'il a suscité à l'Etre, nos antennes encore épaisses ne le touchent que par intermédiaires, mais cela ne saurait durer. Le travail convenable s'accomplit. Vous voyez, je me vanterais presque. Mais non, je crois vraiment arriver à la nouvelle étape. Rendez-vous en octobre à Paris, je viendrais (voudrais) vous revoir ; apportez-moi de ces choses que vous écrivez, même pas du tout au point, voulez-vous ? Votre Henri Michaux J'ai répondu temporairement à votre lettre. Pour quelques moments où je m'éloigne de, non pas le Néant, mais cette horrible zone intermédiaire entre le Néant et l'Etre, il n'y a pas pour moi faire celui qui n'y est plus. Mais naturellement c'est de notre faute, ce Néant, [c'est nous qui le faisions], c'est le revers symbolique de notre vie même, et d'un chemin que nous devions suivre. […] manqué ayant changé plusieurs fois de chemins. Je crois n'avoir guère gagné que de connaître des chemins à ne pas suivre. Ceci je vous le dis en vitesse, par honnêteté, et profitant d'un moment de faiblesse provoqué de façon […] Pourtant je tiens quelque chose et demain ce sera perdu. C'est pourquoi je vous écris aujourd'hui, Votre Henri Michaux Que pensez-vous vraiment de ce " je ne sais pas quoi " que j'ai écrit à la N .R.F. [ ?]


4000 €


 






19959 MICHAUX (Henri). Nous deux encore.
P., Lambert et Cie [J.-O. Fourcade], 1948, in-12, br., 23 p., couv. rempl. Edition originale. 1/750 ex. num. sur vélin du Marais (seul tirage). Celui-ci porte le n°171 et il est enrichi d’un envoi a.s. à l’écrivain et traducteur néerlandais Dolf Verspoor. Livre très rarement dédicacé. Bel état.


800 €


 






19733 MICHAUX (Henri). Façons d’endormi. Façons d’éveillé.
P., N.R.F., Le Point du Jour, 1969, in-12, br., couv. rempl., 243 p. Edition originale. S.P., envoi a.s. à Geneviève Vallette. Cette dernière était la soeur de René Bertelé. On joint la liste tapuscrite des destinataires du service de presse de l’ouvrage annoté de la main de Michaux.


500 €


 






19734 MICHAUX (Henri). Exorcismes.
Paris, Robert-J. Godet, 1943, in-8, broché, couverture rempliée, 61 p. Edition originale avec 11 dessins à pleine page, tirée à 287 exemplaires. 1/250 num. sur vélin blanc, comprenant la tétrachromie en couleurs, celle-ci comportant un envoi a.s. à l’encre bleue à André ROLLAND DE RENEVILLE.


1000 €


 






19757 MICHAUX (Henri). Meidosems.
Paris, Editions Le Point du Jour, 1948, in-4, en feuilles, sous chemise avec cordonnets. Edition originale. 13 lithographies originales de Michaux, dont 1 à double page et la couverture. Tirage à 297 exemplaires. 1/250 ex. num. sur pur fil Johannot (n° 140). Très bel exemplaire. Mason/Cherix, 1-13.


2300 €


 






19348 MICHAUX (Henri). La Nuit remue.
P., N.R.F., 1935, in-12, br., 205 p., non coupé. édition originale (pas de tirage en grand papier) S.P. Petits frottis sur le 1er plat de couv.


50 €


 






18996 MICHAUX (Henri). Jours de silence.
Montpellier, Fata Morgana, 1978, in-8 , br., 41 p. Edition originale sur vergé teinté. Bel envoi a.s. à Pierre David.


250 €


 






18997 MICHAUX (Henri). Une Voie pour l'insubordination.
Montpellier, Fata Morgana, 1980, in-8, br., 66 p. couv. rempl. Edition originale sur vergé. Très bel envoi a.s. à Pierre David encadré de lignes figurant une voie...


500 €


 






18992 MICHAUX (Henri). La Nuit remue.
Allons, jeunesse, guerre, embrouillez moi tout ça ! Paris, N.R.F., 1935, in-12, broché, 205 pages. 1500 € Édition originale (pas de tirage en grand papier). Service de presse enrichi d'un envoi autographe signé à son ami le peintre espagnol Luis Gonzalez BERNAL. Cet artiste peu connu a eu une vie brève (il est mort à Paris à l'âge de 31 ans). Après une formation à Saragosse, il partira pour Barcelone puis Paris. En 1932, il y rencontrera Jules Supervielle, Pierre Reverdy, Marcel Jouhandeau et Henri Michaux. Sa peinture, à l'origine cubiste, évoluera d'abord vers la peinture métaphysique, ensuite vers le " réalisme magique " et vers un surréalisme proche de Tanguy et de Dali. Ses paysages peuplés de rochers et de nuages minutieusement dessinés font également penser aux peintures de Joseph Sima. Il illustrera Sifflets dans le temple de Michaux (G.L.M., Repères, 1936) et Commémorations de Claude Sernet (Tschann, 1937) et donnera également des dessins pour les décors de la pièce de Jules Supervielle, Bolivar, montée en 1936 à la Comédie-Française. Michaux mentionne Bernal plusieurs fois dans sa correspondance, laissant percer une ferveur dont il n'est pas coutumier. Ainsi à René Tavernier : " Ah, vous connaissez Bernal ! Cette rencontre vaut une guerre. Il manque à ses amis. Il manque terriblement à cette époque". Ou à Ballard qu'il pousse à publier dans Les Cahiers du Sud le compte rendu d'une exposition : " … mon opinion à moi est que sa peinture est de premier ordre ". En 1939 dans la revue Prométhée (nº 9-10), Michaux écrira: "Il est mort. Il était mien ami. Mais un hommage? Pourquoi? Non! pour le culte des Morts. Le culte des Morts ne profite qu'aux vivants. Il ne fallait pas le laisser mourir de privations. Qu'importe maintenant. Il n'a plus rien à perdre. Quand même on le traiterait de dernier des peintres, qu'est-ce que ça lui ferait ? Encore qu'autrefois, plutôt orgueilleux, il déclarât: "Il y a eu le siècle de Vélasquez, le XXe siècle sera celui de Bernal". (…) Quelques rares personnes lui furent serviables. D'autres le pouvaient, n'ont rien fait. Ils ont le droit de la boucler. Pas de mea culpa. Pas d'hommages aux Morts. Tâchez plutôt de faire mieux pour les vivants une autre fois!"


1500 €


 






15565 MICHAUX (Henri). Coups d’arrêt.
P., Le Collet de Buffle, 1975, in-8, agrafé, non paginé. Edition originale. 1/500 ex. num. sur Bouffant. Couv. lég. insolée.


60 €


 


12672 MICHAUX (Henri). Les Rêves et la jambe.
Anvers, Ca ira, 1923, in-12, br., 26 p. Edition originale du premier livre de Michaux au tirage limité à 400 ex. num. sur vélin d’édition (seul tirage). Peu courant.


750 €


 


10789 MICHAUX (Henri). Yantra.
P., Le Point Cardinal, 1970, in-8 format allongé, dit "à l'italienne", couv. rempliée, 16 p. Edition originale de ce poème écrit à l'occasion de l'exposition "Art tantrique" à la Galerie Le Point Cardinal. Tirage unique limité à 75 ex. tous num. sur papier d'Auvergne du Moulin Richard de Bas. Envoi a.s. de Michaux à la justification à l’imprimeur Louis Barnier et petit carton de l’éditeur Jean Hugues aussi avec envoi a.s.


500 €


 






18342 MICHELENA (Jean-Michel). C’est une grave erreur que d’avoir des ancêtres forbans.
Bordeaux, Architypographies, 1975, in-4, br., couv. ill. rempl., 38 p. Edition originale. 1/500 ex. sur Dauphine beige. Bel envoi a.s. à Hubert Juin. Prospectus (en manière de prière d’insérer) de 4 pages joint enrichi d’un autre envoi a.s. de l’auteur à Hubert Juin dont l’amitié autoriserait une critique. Et une belle lettre autographe signée à Jean-Jacques Brochier, rédacteur au Magazine Littéraire, datée 9 fév. 1976, 1 page format 27 x 21. Il lui adresse son livre “Alors, seulement, ce texte - premier coup de pioche public à ma coquille, et autrement violent de ce que trois écritures n’y dénoncent que des saillies explicites du discours”. Il lui demande une réponse ou une critique et de bien vouloir aider son éditeur... Jean-Paul Michel (“jeune homme aventureux qui, dès ce 1er volume, risque la ruine”!).


150 €


 






3698 MICHELENA (Jean-Michel). Beau front pour une vilaine âme.
Bordeaux, William Blake and Co, 1988, in-4, br., couv. ill. rempl., 150 p. Edition originale. 1/1000 ex. sur bouffant. Envoi a.s. Prière d’insérer.


25 €


 






3697 MICHELENA (Jean-Michel). Du Dépecage comme de l’un des Beaux-Arts.
Frontispice de Francis Limérat. Bordeaux, William Blake and Co, 1976, in-4, br., couv. ill. rempl., 61 p. Edition originale. 1/500 ex. sur Balkis blanc. Bel envoi a.s. (dont le nom a été gratté).


35 €


 

« Précédent  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119  Suivant »
J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes