J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes

Tous nos livres









1673 LECACHE (Bernard). Jacob.
P., N.R.F., 1925, in-12, br., 253 p. Edition originale. 1/893 ex. num. sur vélin pur fil Lafuma.


25 €


 






451 LECACHE (Bernard). Jacob.
P., N.R.F., 1925, in-4, br., 253 p. Edition originale. 1/109 ex. de tête réimposé sur vergé pur fil Lafuma-Navarre.


50 €


 






20796 LECOMTE (Marcel). [Bruno Capacci]. MANUSCRIT AUTOGRAPHE.
1 page in-4 à l’encre noire. Sans date. " Les poèmes et les proses poétiques de Bruno Capacci émanent de ces zones de conscience où se forment les surprises inaltérées des premiers matins du monde. Elles répondent à ses dessins, formés eux aussi au cœur d'un moi qui s'éclaire de sa liberté, des ses énigmes et d'une sorte de secret de rapidité qui lui permet d'accueillir du vertige ce qui est sujet à s'échapper aux démarches réductibles de l'être… "


150 €


 






20790 LECOMTE (Marcel). Déchirure. POEME AUTOGRAPHE SIGNé.
4 p. in-8 (l’encre a un peu pali par endroit). Sans date. Beau manuscrit d’un poème ancien de Lecomte sur la fin du monde, dédié au peintre Jos. Albert. Publié dans la revue de Tom Gutt, Le Vocatif n°55, mars 1974. “Ce soir le soleil est mort le soleil est mort d’une grande blessure violette d’une blessure ancienne déjà et large et profonde et chaude qui s’est rouverte tout-à-coup comme un abcès qui crève et le soleil est mort comme un sultan rouge dans le sérail après une belle orgie à la plus belle heure du monde…”


450 €


 






18638 LECOMTE (Marcel). L' Accent du secret.
P., N.R.F., Coll. Métamorphoses, 1944, in-12, br., 126 p. Edition originale sur papier de châtaignier, celui-ci marqué S.P. Envoi a.s. à André Rolland de Renéville.


150 €


 






18639 LECOMTE (Marcel). Le Règne de la lenteur.
P., Editions Sagesse, Les Feuillets coll. Anthologique, (1938), plaq. in-8, (8 p.) Edition originale. Envoi a.s. à André Rolland de Renéville “très amicalement”.


250 €


 






18640 LECOMTE (Marcel). Le Vertige du réel.
Bruxelles, Les Cahiers du Journal des Poètes, Série Poétique, 1936, in-8, br., 42 p. Edition originale. 1/25 ex. de tête num. sur Featherweight fort portant le signe du coeur couronné, celui-ci enrichi d’un envoi a.s. à André Rolland de Renéville.


450 €


 


17841 LECOMTE (Marcel). “Adorer les fines pointes d’acier des talons des jeunes Florentines qui y gagnent un air de souveraineté magnifique”. Manuscrit autographe.
1 page in-4 (27 x 21) à l'encre bleue. Etonnant document consistant en une unique phrase : “Adorer les fines pointes d’acier des talons des jeunes Florentines qui y gagnent un air de souveraineté magnifique”, répétée 15 fois (chaque phrase numérotée) à la manière d'une punition d'écolier.


500 €


 






16764 LECOMTE (Marcel). “La Mini-jupe”. Manuscrit autographe signé.
2 pages in-4 sans date (1966) à l'encre bleue, signée. Sur la signification du port de la mini-jupe et sa mythologie. “L’on a tendance à faire grief à la mini-jupe. Elle ne met cependant aux prises que des filles ni très excentriques, ni très raisonnables, elle ne les met aux prises qu’avec des regards qui souvent se refusent à se laisser séduire en dépit du choc parce que ces mêmes regards émanent d’êtres qui paraissent penser qu’une fille ne doit laisser d’elle qu’une jolie image sans rien d’insolite. Cependant la mini-jupe peut évoquer pour l’être attentif aux lointains une mythologie de l’origine où se marquaient la liberté, la souveraineté de la femme dans une société où l’histoire n’était pas encore perçue comme telle (...) Ne s’agissait-il pas alors de pouvoir toujours reconnaitre les dimensions du mythe ? Les Amazones antiques se marquaient dans leur vêture des symboles d’affranchissement sexuel. Et certes, la mini-jupe de nos jours n’est peut-être qu’une anodisation peu libertine d’une telle pulsion d’affranchissement” etc. et plus loin “N’arrive-t-il pas à l’extrême présent de se donner à nous dans une sorte de répétition originaire, ne se renvoit-il pas alors lui-même spectralement aux lointains. ( ...) Oui cette affirmation de l’Histoire par elle-même pour qu’elle soit enrichisssante n’est en somme possible qu’à travers tels signes qu’elle répète pour nous conduire parfois au plus près de son origine.”


400 €


 






9235 LECOMTE (Marcel). L' Accent du secret.
P., N.R.F., Coll. Métamorphoses, 1944, in-12, br., 126 p. Edition originale sur papier de châtaignier.


30 €


 






18641 LECOMTE (Marcel). Spilliaert (Léon). La Servante au miroir. (Quatre récits).
Dessins de Léon Spilliaert. Bruxelles, éditions des Artistes, 1941, in-8, br., couv. rempl., 69 p. Edition originale. 1/389 ex. num. sur vélin mat, celui-ci enrichi d’un envoi a.s. de l’auteur à André Rolland de Renéville.


300 €


 






21814 LEDUC (Violette). 8 L.A.S. à Marc Barbezat.
8 pages de divers formats, 31 juin 1947 - 11 juin 1948. Correspondance au sujet principalement des droits, parutions et règlements de ses textes. " J'ai reçu le numéro de l'Arbalète dans lequel est inséré la pièce de Jean Genêt. Je vous remercie profondément. J'ai regretté de vous avoir manqué lorsque vous êtes venu, il y a plusieurs mois, chez moi, rue Paul Bert. Avec ma sympathie et mon admiration pour l'éditeur de Jean Genêt et de l'Arbalète ". [Les Bonnes, n° 12, Printemps 1947] " Je ne pourrais pas vous donnez une nouvelle pour votre revue L'Arbalète. Plus tard, si vous le désirez encore, je vous donnerai des extraits de mon prochain livre. Madame Jean Alley a traduit de l'allemand une très belle correspondance de Schumann avec Clara Schumann et Brahms. Cela vous intéresserait peut-être. Nous en avions parlé avec Jean Genet ". " Je vous avertis que mon texte vous parviendra avec un peu de retard. Il exige plus de temps que je ne l'avais prévu… " " J'ai réfléchi. Cinq cents francs la page, c'est peu. Je voudrais plus. J'espère que vous arrangerez cela… " " Je vous demande une deuxième fois de vouloir bien me payer mon texte " Les Dormeurs " ; par chèque non barré… " [Je hais les dormeurs, n° 13, Eté 1948]


850 €


 






21813 LEDUC (Violette). L.A.S. à “Olguche et Marco” Barbezat.
2 pages in-4 à l'encre bleue, Catro de Patos (?), 22 juillet 1960. Belle lettre amicale et très enjouée, un brin délirante et largement assaisonnée d'espagnol puisqu'envoyée d'Espagne... " Vous ne pouvez imaginer combien je pense à vous, et combien vous me manquez (...) Nos langues vont, et vont, on parle de Megève, on nomme les descentes, les monte pentes, les moniteurs, et moi je rêve aussi aux ballades dans les montagnes, à Mozarantros, même aux "tabanos" - Quelles horribles fléaux! " Elle regrette pour eux le mauvais temps en France. " Sincèrement j'aimerais vous voir sortir de votre chambre, et vous trouvez là dehors ! Maintenant, nos amis le médecin et sa femme sont là. Vous les connaîtrez à votre prochain séjour à Madrid ; je sais qu'ils vous amuseront, quoique Mari Carmen (la femme) dise qu'Eusabio (le mari !) soit un autre homme ici qu'à Madrid, il est néanmoins la gaité et la pétillance mêmes. Nous dansons tous les soirs, car il adore ça et le fait à merveille. Comme elle a été malade tout l'hiver elle se fatigue vite ; je fais la relève. Alors nous faisons la joie des jeunes. Il sait aussi danser le flamenco ; il est tordant et a l'air d'un gamin. Olga serait folle ! " Il est ensuite question (dans un espagnol approximatif !) d'un projet de voyage à Londres (…) " Duddie, que nous avons amenée ici comme une reine entre coussins et oreillers seule dans l'auto, derrière, avec sa femme de chambre particulière, va mieux " (quelle phrase !) " Oh, cela n'est pas merveilleux, mais elle bouge les bras plus haut, elle a sorti son tricot abandonné, ce qui marque une amélioration nette. Notre ami la soigne et on essaie d'éliminer l'eau qui est retenue dans ses jambes enflées pour qu'elle marche mieux… " Il est ensuite question de diverses jeunes personnes, de sa belle sœur Tita qui, opérée en Suède, est " allée et revenue en moins de 15 jours, absolument merveilleux, guérie, tout cicatrisée " ! (…)


600 €


 






21043 LEFEVRE (Frédéric). Entretien avec Julien Benda.
Avec un frontispice et des vignettes gravés sur bois par Fernand SIMEON. P., Le Livre, Emile Chamontin directeur, 1925, in-4, br., couv. rempl., 36 p., n.c. Edition originale 1/700 ex. num. sur vélin à la forme des Papeteries d’Arches.


25 €


 






5997 LEFRANCOIS-PILLION (Louise). L’ Esprit de la cathédrale.
P., Librairie Plon, “Présences”, 1946, in-12, br., 288 p. Edition originale. 1/50 ex. num. sur papier d’alfa (seul tirage en grand papier).


50 €


 






9419 LEFRANCQ (Marcel-G.). Catalogue de l’exposition: “Aux mains de la lumière”.
Charleroi, Musée de la Photographie, 2003, in-4, br., couv. rempl., 167 p. Textes de Marcel et Michel Lefrancq, Xavier Canonne, nombreuses photographies en noir et blanc. Biographie, bibliographie, documents.


60 €


 






1375 LEIRIS (Jacques-Eugène). Jadis.
Préface de Michel LEIRIS. P., Fourbis, 1990, in-8, br., n.c., couv. rempl., 115 p. Edition originale. 1/30 ex. num. sur rivoli (seul grand papier).


50 €


 






22136 LEIRIS (Michel). Le Ruban au cou d'Olympia.
P., N.R.F., 1981, in-8, br., 288 p. Edition originale. S.P. Bel envoi a.s. : “à Jean Queval grâce à qui “Beowulf” deviendra pour moi plus qu’un beau nom...” Dos lég. défr.


100 €


 






21585 LEIRIS (Michel). Le Point Cardinal.
Fac-similé autographe. P., Kra, Les Cahiers Nouveaux, 1927, petit in-12, br., couv. rempl., 92 p. Edition originale. 1/750 ex. num. sur vélin de Rives.


60 €


 






20893 LEIRIS (Michel). La Néreide DE LA MER ROUGE.
P., Mesures, 15 janvier 1936, in-8 agrafé. Edition originale. Tirage à part de la revue Mesures à 100 exemplaires sur Alfa Navarre (I à L et 1 à 50). Exemplaire n° 36 comportant un extraordinaire envoi a.s. pleine page à Janine et Raymond QUENEAU: “Néréide”, par continuation, égale “ides de mars” ; “mars”, par connexion, égale “avril” (qui est mon mois) ; “avril”, par zodiacification, égale “taureau” (qui est mon signe) ; “taureau”, par rotation (passage à ce qui est le revers de sa médaille), égale “matador”. Il s’agit maintenant, par une opération du “matador”, de retrouver la “néréide”. Mais je m’arrête là, ne pouvant exposer avec la décence voulue ce que le matador fait à la néréide. Très affectueusement Michel”.


2500 €


 






20606 LEIRIS (Michel). Carte autographe signée à Raymond Queneau.
1 page sur carte avec une vue de la plage de La Croix-Valmer (Var), 16 septembre (1937). Amusante “carte de vacances” : “Chers amis, y ai déjà cru me noyer (et, en conséquence, désappris à nager), pensé me fracasser la tête en escaladant des rochers, attrapé au pied gauche des ampoules presque aussi belles que celles de la “buena tirada”. Vous voyez donc que tout est pour le mieux! (...) “(Zette ne veut rien ajouter à ma carte - qu’elle trouve idiote - mais elle vous envoie son affection).”


650 €


 






18703 LEIRIS (Michel). Bagatelles végétales.
P., Jean Aubier, 1956, in-8 carré, br., couv. rempliée, 34 p., non coupé. Edition originale. 1/267 ex. num. sur vélin du Marais, sous une couverture spécialement dessinée par Joan MIRO. Etat de neuf.


180 €


 






11383 LEIRIS (Michel). Note sur l'usage de chromolithographies catholiques par les vodouisants d'Haïti.
Dakar, l'Institut Français d'Afrique Noire, 1953, in-4, agrafé, (11 pages). Edition originale. Tiré à part des Mémoires de l'Institut Français d'Afrique Noire, n° 27 - Les afro-américains.


100 €


 






11384 LEIRIS (Michel). De La Littérature considérée comme une tauromachie.
In Les Temps Modernes, n° 8, 1er mai 1946, in-8, br. Pré-originale du texte de Michel Leiris. Également Sartre “Fragment d'un portrait de Baudelaire”, Frénaud “La noce noire”.


25 €


 






8270 LEIRIS (Michel). D’enfer à ce sans nul échange.
In Les Temps Modernes, n°29, février 1948, in-8, br. 17 poèmes datés 1939-1947. Exemplaire de Michel LEIRIS qui a apporté (pp. 1372-1380) des corrections autographes et des ajouts à l’encre bleue. Ce poème sera repris dans Haut mal, suivi de Autres lancers (1969). [Yvert pp. 133, (1)].


50 €


 

« Précédent  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119  Suivant »
J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes