J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes

Tous nos livres









23393 DELTEIL (Joseph). Jésus II.
P., Flammarion, 1947, in-12, br., 223 p. Edition originale sur papier d'édition. Bel envoi a.s. “à Claire et Walo Torreilles Jésus II ou le nouveau Diogène qui cherche un homme, en amitié, Delteil”.


100 €


 






23294 DELTEIL (Joseph). Jeanne d’Arc.
P., Grasset, Les Cahiers Verts, 1925, in-12, reliure bradel de papier marbré, couvertures cons., non rogné (reliure de l’époque), 262 p. Edition originale num. sur vergé bouffant. Ex-libris de René Chalupt, dessiné et colorié par R. Bonfils.


50 €


 






22316 DELTEIL (Joseph). Le Cygne androgyne.
Frontispice de Raymond Thiollière. P., Editions des Images de Paris, 1921, in-8, br., 32 p. Edition originale tirée uniquement à 100 ex. sur vergé numérotés et paraphés par l’auteur. Envoi a.s. à Marcello-Fabri qui dirigeait La Revue de l'Époque, “hommage très cordial de l’auteur” accompagné d’une carte de visite avec 4 lignes autographes. Rare second recueil de Delteil, après Le Coeur grec publié en 1919 à Saint-Raphael. Rare.


500 €


 






21839 DELTEIL (Joseph). L.A.S. [à Franz HELLENS].
2 pages sur 1 double feuillet in-12. Paris, [1925]. " Excusez-moi de mon retard. J'en profite d'abord pour vous remercier de l'envoi d' " Œil-de-Dieu " que je reçois aujourd'hui même, et que je vais lire d'un bon œil. Enfin, voici : 1° quelques pages de votre serviteur. 2° des poèmes de mon ami Collins, dont le premier roman va paraître dans la même collection* qu' " Œil-de-Dieu ". Ce second envoi à toutes fins utiles, et en vous priant de me dire s'il vous intéresse. Vous voyez que lorsque je m'y mets tout de suite j'abuse ! Robert Ganzo, récemment me parlait de vous avec de grands éloges. Et vous savez combien moi-même… Le n° 1 du " D[isque] V[ert] " a-t-il paru ? Je ne l'ai pas encore… " Delteil donnera un texte dans le numéro du Disque Vert de 1925 " Le cas Lautréamont " et un compte-rendu du roman de Hellens dans la Revue Européenne, 26, 1er avril 1925, le premier des articles qu'il a consacré à Hellens. * " Collection Edmond Jaloux ".


250 €


 






21552 DELTEIL (Joseph). ENSEMBLE DE LETTRES ET DE DOCUMENTS. 1 L.A.S. et 1 C.A.S. à Franz HELLENS + 9 L.A.S. et 15 C.A.S. à Jacques Antoine + 4 L.A.S. ou C.A.S. de Caroline Delteil au même + et divers documents.
30 p. in-8 ou in-12 pour la plupart, lettres ou cartes postales illustrées. La Tuilerie de Massane, 29 juin 1969 pour F.H. 29 juin 1971 - janvier 1978 pour J.A., nombreuses enveloppes cons. Une des cartes comporte un amusant dessin original (volatile). Sympathique correspondance amicale. Jacques Antoine, éditeur et libraire à Bruxelles à l'enseigne de La Jeune Parque, fut mis en contact avec Delteil grâce à Franz Hellens dont il fut l'exécuteur testamentaire. Très tôt le projet d'une exposition organisée à Bruxelles va se profiler… A Frans Hellens : " On me dit que vous avez écrit un magnifique article pour le N° spécial d'Entretiens qui m'est consacré. Il me tarde de le lire (…) Par ailleurs, les directeurs de la revue ont envie de publier dans la même série la reproduction de votre spécial du Disque Vert sur Lautréamont. Ils me demandent s'ils pourraient vous écrire à ce sujet pour vous demander l'autorisation… Et maintenant je pars en vacances, juillet et août dans les forêts, quelle joie pour l'homme des bois que je me sens de plus en plus… " " Mais je suis ravi bien sûr de cette idée d'exposition chez Jacques Antoine ! " " Vous êtes bien gentil de vouloir quand même faire cette petite exposition, et en somme de remplacer vous-même l'auteur… " Il lui propose de l'accueillir à La Tuilerie : "Vous savez qu'ici nous vivons à la bonne franquette. Venez donc déjeuner, diner, etc. à votre aise ". Le tournage du film documentaire de Jean-Marie Drot sur plusieurs jours (" Vive Joseph Delteil ") va retarder un peu les choses. Les livres et documents prévus pour l'exposition de Bruxelles devant être utilisés aussi pour le film… " Je me sens un peu comme un bandit de grand chemin, et m'en excuse très sincèrement. Mais cela me tombe dessus comme une bombe. Drot, qui était en panne depuis un an et plus, se manifeste tout à coup, et le jour de votre visite… Je me vois soudain démuni de tout pour ce grand œuvre. Que faire ? Je n'ai pu que me jeter à vos trousses… " " D'accord pour la lettre Breton, à la réflexion je ne crois pas que c'est à moi à la publier, elle ne fait honneur ni à lui ni à moi… " On joint : -1 brouillon de télégramme de condoléance de Jacques Antoine à Caroline à la mort de Delteil, ainsi qu'un texte autographe sans doute pour la présentation de l'exposition de Bruxelles. -Divers documents concernant le film de Jean-Marie Drot. -2 photographies en couleurs (13,2 x 9) portrait de Delteil chez lui. -11 photographies noir et blanc (12,3 x 8,6) vues de l'exposition à Bruxelles, vitrines, etc. Sur l'une d'elle on peut reconnaitre Jacques Antoine.


2500 €


 






20801 DELTEIL (Joseph). 7 L.A.S. ou C.A.S. à Jacques Guenne.
7 pages in-8 ou in-12, 1928-1929. L'une des cartes est également signée par Maurice Rouzaud (écrivain mort très jeune, il est l'auteur d'un article sur Delteil). Au sujet des collaborations de Delteil aux Nouvelles Littéraires ou à la revue L'Art vivant… J. Guenne directeur… " Vous plairait-il de publier dans l'Art vivant quelques pages sur MAILLOL que je viens de voir ici (avec 2 ou 3 reproductions). Si oui, je suis votre serviteur. Mais il faudrait que cela paraisse bientôt, car ces pages figureront dans mon Perpignan qui paraîtra fin novembre à la collection Vaudoyer (Émile-Paul)… " La collection “Portrait de France”. " Est-ce que cet article sur Pascin pourrait vous intéresser ? Sinon, je vous demande instamment de me le retourner car je n'en ai pas de copie… " " Mon cher ami voici mon angelologie… J'espère que ça me comptera pour mon salut. P.S. : Et que vous me la payerez cher… " " Comme je regrette d'avoir " abdiqué " la littérature ! C'était là une bien belle occasion d'écrire dans la joie! Mais vous savez que je ne suis plus que vigneron. A propos j'aurais beaucoup de plaisir si vous vouliez goûter mon vin. Puis-je vous faire envoyer une caisse de : 6 (ou 12) bouteilles de vin mousseux à 16f la bouteille… "


850 €


 






23283 DENIS (Maurice). VISAN (Tancrède de). Lettres à l'Elue (Confession d'un intellectuel).
Préface de Maurice Barrès. P., Léon Vanier, 1908, in-12, reliure bradel de papier marbré, couvertures ill. et dos cons., non rogné (reliure de l’époque), 165 p. Edition originale avec une lithographie en frontispice, tirée sur Chine, de Maurice Denis. Ex-libris du poète René Chalupt. Bien relié.


80 €


 






9473 DEREME (Tristan) et DUSSANE (B.). La Querelle des comédiens et des poètes.
P., Le Divan, 1928, in-8, br., 125 p. Edition originale. 1/500 ex. num. sur Alfa.


20 €


 






23260 DEREME (Tristan). Le Poème des Chimères étranglées.
P., Emile-Paul Frères, 1921, in-8, reliure bradel de papier marbré, couvertures et dos cons., non rogné (reliure de l’époque), 74 p. EDITION ORIGINALE. 1/650 ex. num. sur vergé de Corvol-l'Orgueilleux. Joli cartonnage de l’époque. Ex-libris du poète René Chalupt dessiné et colorié par Robert Bonfils.


50 €


 






19176 DEREME (Tristan). Guirlande pour deux vers de Gérard de Nerval.
Portrait et dessins par Jos. Jullien. Saint-Félicien-en-Vivarais, Au Pigeonnier, 1926, in-8, br., 80 p. Edition originale 1/770 ex. num. sur vergé Montgolfier d’Annonay.


30 €


 






19174 DEREME (Tristan). Le Quatorze Juillet ou petit art de rimer quand on manque de rimes.
P., Emile-Paul Frères, 1925, in-12, br., couv. en 2 tons et or décorée par Daragnès, 61 p. Edition originale. 1/50 ex. num. sur Hollande van Gelder zonen.


30 €


 






19880 DERRIDA (Jacques) et BENNINGTON (Geoffrey). Jacques Derrida.
P., Editions du Seuil, coll. Les Contemporains, 1991, in-12, br., 376 p. Edition originale (pas de grands papiers). Double envoi a.s. des auteurs à Maurice Nadeau.


300 €


 






23138 DERRIDA (Jacques). L’écriture et la différence.
P., Aux éditions du Seuil, collection “Tel Quel”, 1967, in-8, br., 439 p. Edition originale (pas de grand papier), envoi autographe signé de l’auteur, de sa fine écriture, à Gaëtan Picon: “en le priant d’accepter cet hommage”. Bande annonce jointe et petit prospectus de la revue “Tel Quel”.


1500 €


 






19834 DERRIDA (Jacques). Positions. Entretiens avec Henri Ronse, Julia Kristeva, Jean-Louis Houdebine, Guy Scarpetta.
P., Les Éditions de Minuit, coll. Critique, 1972, in-12, br., 132 p. Edition originale (pas de grand papier), envoi autographe signé au philosophe Jacques Brunschwig.


300 €


 






19874 DERRIDA (Jacques). Marges de la philosophie.
P., Les Éditions de Minuit, coll. Critique, 1972, in-8, br., 396 p. Edition originale (pas de grand papier), envoi a.s. à l’encre rouge à Maurice Nadeau.


300 €


 






23055 DES FORETS (Louis-René). Ostinato
P., Mercure de France, 1997, in-8, br., 232 p. Edition originale sur papier d’édition. Très bon état. Bande annonce jointe sur papier bleu.


25 €


 






22307 DES FORETS (Louis-René). Ostinato
P., Mercure de France, 1997, in-8, br., 232 p. Edition originale. 1/45 ex. num. sur vélin pur chiffon de Lana (seul tirage en grand papier).


800 €


 






20759 DES FORETS (Louis-René). 16 L.A.S. ou C.A.S. à François Dominique.
37 pages de divers formats. Charost (Cher) ou Paris, 12 octobre 1990 - 25 mai 1993. Enveloppes conservées. Une double page de nuancier, annotée par F.D. et une coupure de presse (en allemand). Passionnante correspondance, amicale, littéraire, musicale avec l'écrivain François Dominique, co-fondateur des éditions Ulysse Fin de Siècle. Il a également publié un beau texte consacré à Des Forêts : A présent (Mercure de France, 2013). La correspondance s'amorce au motif d'un texte destiné aux Cahiers Le Temps qu'il fait consacré à Des Forêts (Pas de mémorial), puis vite s'étoffe et aborde maints sujets. Mentions de : Bonnefoy, Du Bouchet, Bettencourt, Blanchot (à plusieurs reprises au sujet de projets éditoriaux, Une voix venue d'ailleurs trois textes consacrés à L.-R. D.F.), Alain Cuny, Frénaud, Laporte, Michel Lagrange, etc. Il est aussi très fréquemment question de musique - Nietzche compositeur, Arvo Pärt, Monteverdi, Ravel, Stockhausen, Wosseck, de Berg, Schubert, etc. - (Des Forêts a publié nombre de chroniques et d'articles sur la musique), mais aussi de la vie quotidienne (que Des Forêts partage entre la campagne et son appartement parisien tandis que son correspondant est enseignant à Dijon), des lectures publiques (dont une organisée à Dijon), etc. " Il y a chez moi, ces temps-ci surtout une incapacité à correspondre avec qui que ce soit, et je me reproche sans cesse ma négligence.(…) [Votre] lettre m'avait profondément touché et je vous en remercie de tout cœur, comme de vos belles pages sur les Mégères de la mer que Dominique Rabaté m'avait fait parvenir et que j'ai relues ce matin même, en me réjouissant qu'elles figurent dans ce prochain cahier qui m'est un peu indûment consacré… " " La sortie du cahier m'a jeté dans un si grand désarroi - dont je parviens mal à sentir comme à m'en expliquer les raisons - que j'ai éprouvé la nécessité de quitter Paris où je ne suis revenu seulement hier au soir " (…) " Roger Laporte m'a adressé ses Etudes dont je ne connaissais que très peu d'entre elles, et cette lecture m'a passionné de bout en bout, au point que je ne pouvais parvenir à m'en détacher. Dans sa dédicace, il me précise que c'est son tout dernier livre, mais comment le croire alors que le thème inlassablement repris tout au long de l'ouvrage est l'exigence d'écrire ? Qui d'ailleurs pourrait prendre une telle décision et plus encore s'y tenir, ressentirait-il cette exigence comme une malédiction car en vérité ç'en est une. " " (…) Voici quelques années, j'avais entrepris de remonter la côte depuis le Pays de Caux jusqu'à Dunkerque en compagnie d'André du Bouchet, mais comme il avait dormi pendant quasiment tout le parcours, il m'a demandé de le refaire en sens inverse, ce que j'ai accepté de bonne grâce car j'aime beaucoup ces grèves du Nord : elles me rappellent tant de souvenirs d'enfance. Vers l'age de dix ans, j'allais souvent chez l'un de mes oncles qui habitait une merveilleuse maison située au bord de l'océan, non loin de Dieppe, laquelle a été entièrement détruite par un bombardement d'artillerie lors de la tentative avortée de débarquement anglais en 41 ou 42. J'y suis retourné après la guerre pour n'y retrouver que des ruines. " " J'ai trop tardé cette fois encore à vous remercier de votre dernière lettre qui est pourtant venue m'apporter un réconfort dans le marais de problèmes, peut-être tout imaginaires, que me pose Ostinato et où je m'enlise chaque jour davantage sans entrevoir clairement aucune solution qui me permettrait de retrouver un tant soit peu de cette assurance nécessaire à la poursuite du parcours : elle me fait même si entièrement défaut que je bute devant le moindre obstacle. Est-ce l'effet de l'âge, ou ne serait-ce pas plutôt que cette entreprise a quelque chose de diabolique et qu'en m'y engageant au départ, j'ai trop préjugé de mes forces, pêché par présomption ? Votre suggestion de titrer chaque partie me paraît excellente, j'y avais d'ailleurs songé moi-même, encore que la difficulté majeure resterait entière qui est de donner à l'ensemble structure et cohérence internes. Pardonnez-moi ces sombres divagations, cher François… " " Voici donc (…) Anacrouse dont Maurice Blanchot m'a permis de disposer comme je l'entendais. A vrai dire je lui avais suggéré la revue Recueil (il en ignorait jusqu'à l'existence), mais je pense qu'il ne verra pas d'objection, tout au contraire, à une édition en plaquette chez " Ulysse fin de siècle ". Sans doute, pour l'étoffer, pourriez-vous en effet y joindre les deux textes parus dans la Quinzaine et le Cahier " Le Temps qu'il fait ", et selon l'ordre qui vous paraîtra le plus judicieux. Mais de toutes façons, avant d'en décider, il conviendrait, je pense, que vous entriez directement en rapports avec lui… " " Votre programme de publication me paraît on ne peut plus satisfaisant, et je ne vois rien à ajouter. Le titre Une voix venue d'ailleurs est celui que j'aurais moi-même choisi, avec peut-être en effet ce sous-titre. Mais c'est naturellement à Maurice Blanchot d'en décider… " " M'envoyer 30 exemplaires du livre de Maurice Blanchot, c'est beaucoup trop, je ne saurais qu'en faire - Cinq tout au plus, et mettez les autres en vente ou bien, si vous le désirez, adressez-les en service de presse à des lecteurs et amis de Blanchot - René Laporte, Pierre Madaule, Derrida, Dobbels, Klossowski, pour ne nommer que ceux qui me viennent à l'esprit, peut-être aussi Ph. Jaccottet, Y. Bonnefoy, J. Dupin, M. Deguy, M. Nadeau… " (…) " J'avais emporté ici le film vidéo reçu la veille de mon départ de Paris, mais je n'ai pu le regarder ni moins encore l'écouter jusqu'au bout tant cette lecture m'a paru fastidieuse et peu convaincante. Comment ai-je pu infliger pareil supplice à ce malheureux auditoire dijonnais, et pour récidiver peu après à Poitiers, puis à Cambridge ? C'est d'un ennui indicible. Aussi bien je ne poursuivrai pas dans cette voie, j'en avais d'ailleurs pris la décision quelques jours auparavant en répondant négativement à deux autres sollicitations, parisiennes cette fois. " (…) " A mon tour de vous recommander l'audition du Chant du Cygne de Schubert, avec B. Fassbaender et Reinmann. Procurez-vous ce compact-disque sorti assez récemment : c'est d'une beauté poignante. En revanche, même si je pouvais remettre la main dessus, je me garderais bien de vous envoyer la cassette de mes improvisations au piano : un véritable casse-oreilles, pour autant que je m'en souvienne… "


4500 €


 






18707 DES FORETS (Louis-René). Les Mégères de la mer.
P., Mercure de France, 1967, in-4, br., 26 p. Edition originale. 1/50 ex. de tête num. sur vélin blanc Narcisse des Moulins Richard de Bas. Coupures de presse jointes. Etat de neuf.


500 €


 






9551 DES FORETS (Louis-René). Lettre sur " Les Mendiants ".
S.l.n.e., 1991, in-12, br., 18 p. Edition originale tirée à une centaine d'exemplaires.


80 €


 






23054 DES FORÊTS (Louis-René). La Chambre des enfants.
P., N.R.F., 1960, in-12, br., 283 p. Edition originale. 1/30 ex. num. sur vélin pur fil Lafuma, seul tirage en grand papier.


1000 €


 






18671 DESMETH (Paul). Simplifications. Suivi de Avec la nuit.
P., N.R.F., 1948, in-12, br., 138 p. Edition collective, en partie originale. 1/10 ex. de tête num. sur papier chiffon de Bruges. Ex-dono manuscrit (discret). Bel exemplaire.


180 €


 






18523 DESMETH (Paul). Avec la nuit.
Bruxelles, éditions Un Coup de Dés... (1926), in-8, br., 75 p., non coupé. Edition en partie originale. 1/110 ex. num. sur antique papier de luxe qui “complète la première édition d’ensemble”, enrichi d’un envoi a.s.


200 €


 






24292 DESNOS (Robert). Minuit à quatorze heure. In Scénarios.
P., Éditions Émile-Paul Frères, Les Cahiers du Mois, 1925, in-12, br., 159 p. Edition originale du texte de DESNOS. D'autres scénarios de François et André Berge, Maurice Betz , Jacques BONJEAN, André Desson et André Harlaire.


20 €


 






21959 DESNOS (Robert). Deuil pour deuil.
Fragment autographe du manuscrit de Desnos reproduit en frontispice. P., Editions du Sagittaire, Les Cahiers Nouveaux, 1924, in-12, br., couv. rempl., 100 p. Edition originale. 1/700 ex. num. sur papier de Rives.


80 €


 

« Précédent  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137  Suivant »
J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes