J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes

Tous nos livres









21329 OLIVER (Paul). Le monde du Blues.
Préface de Sim Copans. Traduit de l’anglais par Henry Knobil et Max Roth. P., B. Arthaud, coll. Signe des Temps, 1962, in-8, br., jaquette illustrée, 335 p. Edition originale de la traduction. 46 héliogravures et 14 documents in texte, discographie par J. Demêtre.


40 €


 






20798 OLIVER O. (Olivier). L.A.S. à Louis Scutenaire.
1 page in-4. Paris, le 29 juin 1982. “C’est évidemment la faute de ma lenteur, mais je regrette bien que vous ayez donné à un autre artiste votre texte, pour lequel j’avais commencé des dessins - dont je n’étais jamais satisfait. J’aurais du vous faire signe. Vous me feriez un grand plaisir en me confiant d’autres pages, car j’y tiens. Est-ce possible ? J’ai beaucoup aimé les beaux livres que vous m’avez offerts - depuis “Bâton de Jean de Milan” jusqu’aux “Inscriptions”, et aussi “Corne de Brune” d’Irine...”


50 €


 






4484 OLIVIER (Georges). Le fétiche parlant.
P., éditions Rieder, Le Risque Aventures Extraordinaires, 1934, in-12, br., 251 pp. Edition originale. Couv. illustrée en couleurs par J. Saunier.


40 €


 






555 OLLIER (Claude). Été indien.
P., Editions de Minuit, 1963, in-8, br., 214 p. Edition originale. 1/60 ex. de tête num. sur alfa-mousse.


80 €


 






22032 OLLIER (Rose Marie). Poésies.
P., G.L.M., 1947, in-8, br., n.p. Edition originale. 1/200 ex. num. sur vélin teinté.


50 €


 






17902 ORLIAC (Antoine d’). Lettre autographe signée à André Rolland de Renéville.
3 pages in-8, Le Vieux Château-Jouques, 10 mars 1947. Longue lettre au sujet de son article pour la revue Les Cahiers d'Hermès Péladan et le symbolisme ésotérique. Il vient de renvoyer les épreuves corrigées. Il est heureux de l'accueil cordial que lui a fait Rolland de Renéville et ses remarques judicieuses. Il a donc supprimé " les quelques mots pouvant entraîner des heurts " mais souhaite garder la citation d'Apollinaire. " Le cas Apollinaire m'a toujours un peu tourmenté : sa légende dépasse à mon avis sa réelle valeur - vous connaissez désormais ma pensée à son égard… " Il s'en expliquera un jour. Il parle de son 3ème tome de La Cathédrale symboliste "Trésor du Symboliste" complété par son Péladan mystique. Il a reçu son contrat pour Mallarmé tel qu'en lui-même, mais les épreuves tardent… " Il semble que les écrivains et poètes d'avant-guerre doivent appartenir à un monde mort, cependant beaucoup d'entre eux et je suis de ceux-là ont travaillé. Nous permettra-t-on de nous exprimer ? "


60 €


 






12243 ORWELL (GEORGE). La Catalogne libre (1936-1937).
Traduit de l’anglais par Yvonne Davet. P., N.R.F., Du Monde Entier, 1955, in-12, br., 302 p. Edition originale de la trad. 1/66 ex. num. sur vélin pur fil Lafuma (seul tirage en grand papier).


250 €


 






8836 OTT (Jean). L’Effort des races.
P., F. R. de Rudeval, 1907, in-12, br., 180 p. Envoi a.s. à Henri Le Sidaner.


35 €


 


12704 PAALEN (Wofgang). (BRETON). ARNIM (Achim d'). Contes bizarres.
Trad. de Théophile Gautier fils. Préface de Théophile Gautier. Introduction par André Breton. Paris, Arcanes, coll. Voyants, 1953, in-8, broché, couv. illustrée, 236 p. Exemplaire de l'édition numérotée sur Vélin Bellegarde, avec la couverture, bien complet de la fragile jaquette de papier cristal illustrée d’un fumage de Wolfgang Paalen. Bel exemplaire.


130 €


 






20729 PAINLEVE (Jean). C.A.S. à une Mademoiselle au verso d’un TIRAGE ARGENTIQUE DE LA PINCE DE HOMARD.
Format : 13,7 × 8,6. Une des images les plus connues du célèbre cinéaste et photographe scientifique. Tirage argentique d’époque (1929) sous forme de carte postale, mentions Films Jean Painlevé et Pince de Homard sous l’image. Au verso, missive à l’encre bleue assez laconique et sans date (Mardi) : “Mademoiselle, Levêque a la jaunisse et moi 1 double crise néphrétique. Nous ne serons certainement pas disponibles avant lundi prochain. Si ce n’est pas trop tard, vous pouvez téléphoner l’après-midi rue A.M…”


2500 €


 






16554 PANE (Gina). Moments de silence : I.
Turin, Galerie LP 220, 1972, plaquette in-8 format à l'italienne, broché dans la partie supérieure, 10 p. Edition originale rare, tirage unique à 100 ex. tous numérotés au composteur. 8 photographies originales en noir et blanc au format 24 x 36 mm contrecollées avec le titre en fac-similé autographe sous chaque photographie. Par exemple : Mère malade humant une pomme encore attachée à sa branche. Petite fille de face regardant la tombe où repose sa mère, etc. Célèbre figure du Body art, Gina Pane a réalisé des séries de performances, minutieusement préparées et documentées, où chaque geste, souvent lié à la dimension douloureuse du corps, est accompli avec une dimension rituelle. C'est l'unique livre de Gina Pane de nature intime et confidentielle, publié à la mort de sa mère.


1500 €


 


15423 PANSAERS (Clément). L’Apologie de la paresse.
Anvers, ça Ira, 1921, petit in-12, br., 61 p. Edition originale. 1/300 ex. num. sur Bouffant.


300 €


 






21514 PAROUTAUD (J.M.A.). Parpaillote.
P., Laffont, 1944, in-12, br., 201 pp. Edition originale. 1/70 ex. num. sur Alfa (seul tirage en grand papier). Neuf et non coupé.


200 €


 






15071 PASOLINI (Pier Paolo). C. Suivi de Projet d’oeuvre future.
Traduction de Isabella Checcaglini et Etienne Dobenesque. P., Ypsilon éditeur, 2008, in-8, br., couv. rempl., 70 p. 1ère édition française. Tirage à 500 ex. sur papier Free Life Vellum. Texte italien/français.


17 €


 






21207 PATOCCHI (Pericle). C.A.S. à Yanette Delétang-Tardif.
1 carte postale de Lugano (Suisse), 12 janvier 1957. “Chère amie, veuillez s.v.p. prendre une lame Gilette et transformer l’y en un ï dans la naïade du petit poème que je vous ai envoyé avant de quitter Paris. Il est vrai qu’il s’agit là d’une odelette bien modeste et bien indigne de la gente personne à qui elle est adressée, mais ce n’est pas une raison pour qu’on n’y respecte pas l’orthographe des naïades qui dans leur innocence ne méritent pas une pareille injure.”


50 €


 






3016 PAULHAN (Jean) sous le pseudonyme de MAAST. Sept causes célèbres.
P., Fontaine, coll. l'Age d'Or, 1946, in-16, br., couv. rempl., 26 p., couv. de Mario Prassinos. Edition originale. 1/25 ex. num. H.C. num. sur papier vert.


50 €


 






21318 PAULHAN (Jean). Clef de la poésie.
P., N.R.F., coll. Métamorphoses, 1944, in-12, reliure de l’éditeur, 94 p. Edition originale. 1/550 ex.num. sur châtaignier, relié d’après la maquette de Paul Bonet.


100 €


 






20792 PAULHAN (Jean). 4 L.A.S. à Marcel LECOMTE.
4 pages in-8 à l’encre noire. Paris, s.d. (1947-1950) à en-tête de la N.R.F. “eh bien, voilà une bonne nouvelle! Je suis content que vous franchissiez le pas, et bien sûr comptez sur moi... Avez-vous reçu Sens Plastique (de l’Ile Maurice). Je vais tâcher de vous trouver un exemplaire. C’est essentiel”. “... envoyez-moi d’urgence la chronique (s’il faut vous modifierez sur épreuves). La chambre de Joe B. demeurera telle exactement que vous l’avez connue, que je l’ai connue”. “J’attends bien impatiemment votre Joe Bousquet. Quand repasserez-vous par Paris ? Il me semble que votre note sur les Tarots est tout à fait juste.”


500 €


 






20751 PAULHAN (Jean). Lettre autographe signée [à Gaston de Bar].
2 p. in-8, 20 septembre (1923). En vacances prolongées (suite à des problèmes de santé) à La Roque, dans le Gard. “Non, il y a longtemps que je vous avais dit préférer de Courteline le mariage d’Alceste au Train et aux petites pièces. C’était tout à fait absurde.” Il remercie son correspondant pour une semaine supplémentaire de congés. “J’ai pu me remettre au travail, et avancer sérieusement ma sémantique (je voudrais bien qu’elle ne vous ennuie pas, si vous consentez à la lire). Enfin j’ai beaucoup rodé dans les champs, j’ai mangé du raisin, de l’ail et de l’huile, et vu à Nîmes une course de taureaux “intégrale”, dit-on. Si intégrale qu’elle s’est terminée par une manifestation générale contre un taureau, mort trop tôt : l’on a jeté les chaises sur la piste, et brûlé quelques barrières. Enfin, une vraie course. J’ai découvert un très beau livre de Max Jacob : Filibuth, qui vous plaira”...


450 €


 






20712 PAULHAN (Jean). Carnet du Spectateur.
P., N.R.F., 1er novembre 1928, in-8, br., 32 p. Edition originale. Tiré à part du n° 182 de la Nouvelle Revue Française à une cinquantaine d'exemplaires sur pur fil. Envoi a.s. “à Jean PREVOST affectueusement”.


200 €


 






20177 PAULHAN (Jean). 4 lettres signées à Louis Emié.
4 p., formats divers, toutes à en-tête de la N.R.F., Paris, 24 juin 1941 - 10 novembre 1943. “Non Aragon n’est pas rentré à Paris. Toujours à Cannes. J’ai remis les poèmes à Drieu la Rochelle de votre part (Ils sont infiniment touchants. Peut-être cependant préférais-je les premiers)...” “Vous avez dû recevoir les épreuves. Je vous rends les lettres de K. - très attachantes. Gaston Gallimard me promet qu’il va publier votre Montesquieu, sitôt qu’il l’aura reçu... J’aime le sonnet...” “C’est entendu. On va annoncer votre édition de l’Histoire véritable...”


250 €


 






20161 PAULHAN (Jean). C.A.S. à Pierre David + photographie originale de C.-A. CINGRIA.
1 p., 14 x 10,5 cm, à en-tête du 5, rue des Arènes, 10 février 1955 (marques postales), env. cons. “Cher Pierre, voici la photo. Charles-Albert, à l’époque, avait sept ans et vivait chez ses parents à Constantinople...” La photographie, 12 x 8,5 cm, montre ce dernier assis sur un perron, vétu d’une blouse à rayures et de culottes courtes bouffantes. Il a un chat dans les bras.


250 €


 






20160 PAULHAN (Jean). 4 lettres autographes signées à Pierre David.
5 pages in-8, Paris le plus souvent, sans dates, [1947] à en-tête de la N.R.F, 1 env. cons. Intéressante correspondance autour de publications dans la revue La Licorne, notament autour de Bertrand Groethuysen... " J’aurais bien voulu revoir les épreuves de mon Groeth. avant de partir en vacances, s’il est possible. Ah, et vous seriez gentil d’y joindre l’article de Groeth. (...) Les poèmes de Marie-Laure sont délicieux. Merci” “Je te rends le manuscrit avec quelques corrections. (Tu avais averti Alix [Guillain, le correcteur] que tu me le montrais, n’est-ce-pas?) Cela me semble de l’excellent Groeth (avec quelques longueurs). Le Rousseau était-il vraiment mauvais ? Il devait être en tout cas mieux écrit. Nous avons fait un voyage de trois jours (à cause des petits accidents) assez dur et qui a laissé une grande fatigue à Germaine. Mais nous sommes arrviés dans un pays de montagnes et d’orages qui ressemble beaucoup plus à l’Auvergne (quoi qu’en disent les habitants) qu’au Languedoc”. “Il faudrait décidemment trois mois (j’ai l’esprit assez lent) pour écrire sur Ch. M. quelque chose d’acceptable. Mais puisque j’ai posé nettement la question Maurras, pourquoi (si vous tenez à ce que je figure dans l’ “Hommage”) ne pas citer simplement ce que je dis dans Paille et Grain (sic) (que vous avez dû recevoir) pages 112-113 ? (en supprimant quelques qui et que, cela donnerait : “Ch. M., bon écrivain et sans doute grand écrivain, n’a cessé de dénoncer les projets guerriers de notre ennemi (vers le même temps où ses juges d’à présent invitaient la France à désarmer). Il proposait dès dix-huit le régime - que ces juges décident seulement d’appliquer à l’Allemagne. Tant de clairvoyance valait-elle la mort, la prison perpétuelle ? Je ne le pense pas.” (...) “Votre fils m’a tenu sur H.M. (Henri Michaux ?) des propos très fins”.


800 €


 






19962 PAULHAN (Jean). Le Guerrier appliqué.
P., E. Sansot, s.d. (1917), in-12, br., 150 p. Edition originale parue à compte d'auteur. 1/470 ex. num. sur bouffant, celui-ci enrichi d'un bel envoi a.s. à Maurice TOESCA daté du 28 janvier 1945 : “LE GUERRIER APPLIQUE ou TRENTE ANS APRES à Maurice Toesca, son ami l’écrivain appliqué” accompagné d’une citation : “Vous auriez tord de croire qu’il y ait entre l’état de guerre et l’état de paix d’autres différences que de pure apparence” (Cervantes, La servante andalouse)”


500 €


 






19920 PAULHAN (Jean). F.F. ou Le Critique.
Paris, N.R.F., 1945, grand in-8 (32,4 x 24,3 cm), br., couv. rempl., 92 p. Edition originale imprimé en deux couleurs et comprenant 17 reproductions dont 5 en couleurs. 1/960 ex. num. sur hélio mat supérieur. Dos abimé.


50 €


 

« Précédent  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120  Suivant »
J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes