J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes

Tous nos livres









18436 (CHAR). BATTISTINI (Yves). Signification d'un bestiaire de René Char. MANUSCRIT AUTOGRAPHE SIGNÉ + L.A.S. à Noël Arnaud.
14 pages in-4 + 1 p. 21 × 13,5 avec titre et indication de composition de la main d'Arnaud. Important texte destiné à la revue Le Surréalisme révolutionnaire, extrait de : " René Char ou la justice du poète " (en préparation) …je confie à ta consciencieuse exactitude ces feuillets. Je pense que le peu que tu en déchiffreras, t'inclinera à croire à l'utilité de les publier dans la revue S.R. (…) Char qui connaît cette étude, en a été enthousiasmé. Cela peut ne pas être indifférent ! Le dernier feuillet du manuscrit comporte un long mot autographe signé destiné à Christian DOTREMONT : …J'ai vivement regretté de ne pas t'avoir vu lors de tes récentes apparitions, à Paris, et Bruxelles est bien loin pour moi! (…) Je ne pourrais assister (à cause de mon travail) au congrès S.R. Dommage, car j'aurai aimé soulever quelques lièvres à propos de musique…


600 €


 






2732 (CHAR). CAZELLES (René). De terre et d'envolée.
Avant-propos de René CHAR. P., G.L.M., 1953, petit in-12, br., n.c., 46 p. Edition originale. 1/364 ex. num. sur vélin.


30 €


 






160 (CHAR). GUERRE (Pierre). René Char.
Roma, Botteghe Oscure, 1952, in-8, br., 30 pp. Edition originale sur papier spécial réservé aux Éditions Botteghe Oscure.


25 €


 






22097 (CHAR). LELY (Gilbert). René Char.
P., Variétés, 1947, in-8, br., couv. rempl., 31 p. Edition originale. 1/500 ex. num. sur vélin de Rives, celui-ci marqué S.P. (seul tirage), envoi a.s. à Gaëtan Picon. Conférence prononcée le 3 juillet 1946 à Paris par Gilbert Lely. Comporte 3 planches hors-texte. (Dahan, 222).


150 €


 






3274 (CHARLOT). CLAUDEL (Paul). Jean Charlot.
P., N.R.F., Peintres Nouveaux, (s.d.), petit in-12, br., 64 p.


15 €


 






20399 (CHILLIDA). REVUE Derrière le miroir n° 183. Derrière le miroir n°183 - Eduardo Chillida.
P., Maeght, février 1970, grand in-4, en ff., couv. ill. 2 lithographies originales en noir dont 1 en double page; 3 lithographies en noir; 3 reproductions du couleurs dont 1 en double page; 27 reproductions en noir et blanc. Textes de Chillida et de Franz Meyer.


150 €


 






21866 (CIORAN). REBATET (Lucien). L.A.S. à Louis Barellon.
4 p. in-4 bien pleines. Montmorency, 25 janvier 1954. Cachets de censure de la prison d’Eysses (Lot-et-Garonne). Quelques déchirures sans manque aux plis. Très longue et très intéressante lettre adressée à un ami sans doute connu à la prison de Clairvaux et détenu à la maison centrale d’Eysses. Elle est riche de renseignements sur les activités de Lucien Rebatet quelques mois après sa libération et sur ses fréquentations dans le monde littéraire, notamment Bernard de Fallois (l’ami le plus sûr qui se soit révélé pour moi, parmi les nouveaux venus), Roger Peyrefitte (Mais hein ! tout de même ! son Vichy, à côté du mien), Jean Paulhan (qui demeure impeccable), Marcel Jouhandeau, Marcel Aymé (il devient un peu commerçant de théâtre), Roger Nimier, Jacques Laurent, etc. Il commente ses dernières lectures : Les Fruits du Congo de Vialatte, Le Questionnaire et le Docteur Faustus… Bien sûr il est aussi question de leurs vieux amis (comme P.A.C. [Pierre-Antoine Cousteau] encore en prison) mais elle dresse surtout un PASSIONNANT PORTRAIT D’EMIL CIORAN dont son ami et correspondant est aussi un fervent: … il faut que je te le dise sans plus tarder (…) J ’ai enfin rencontré Cioran, que je cherchais à voir depuis plus d’une année. C’était dans une réunion amie où il y avait pas mal de jolies femmes et de parleurs brillants. Il était six heures et demie. Nous nous sommes aussitôt isolés dans un coin avec de quoi boire, et sandwichs ; nous avons bavardé sans arrêt jusqu’à minuit ; et encore cela aurait-il duré beaucoup plus longtemps, sans mon maudit train de banlieue. Je lui ai fait part, dès le début, de l’enthousiasme qu’avait conçu pour son livre un grand gaillard de stéphanois, ancien artiflot, après bien des aventures. Il ne semblait pas soupçonner l’existence de tels lecteurs, et je peux dire qu’il en a été sidéré et émerveillé. Il a quarante ans. (Je le croyais un peu plus jeune). Il est un peu plus grand que moi — pas de beaucoup — guère plus joli, dans le genre un peu crochu, légèrement diabolique, avec des cheveux brun-roux, tout droits, des yeux plutôt verts. Il est originaire de Transylvanie, et je suppose qu’il doit avoir quelques gouttes de sang hongrois, bien qu’il s’en défende. Avec ça, totalement sympathique. Tous ceux qui le connaissent, d’ailleurs, m’avaient déjà vanté sa gentillesse, son absence complète de pose. Comme tous ceux qui écrivent bien, il parle à la va-vite, mais d’une façon très savoureuse. Il pétille de génie. J ’ai été suffoqué en apprenant qu’il n’a commencé à écrire le français qu’en 1946, c’est-à-dire deux ans avant de faire son Précis ! (…) C’est un pessimiste gai, l’espèce d’homme la plus agréable, tout compte fait. Il demande qu’on le lise comme il écrit, avec une pointe d’humour. Mais tout ce qu’il écrit, il le pense profondément. Il sait tout et il est revenu de tout, sauf d’une admiration purement esthétique, semble-t-il, pour quelques mystiques. C’est peut-être le seul point où je ne me sente plus parfaitement d’accord. Mais pour le reste ! J ’ai eu vraiment la joie de mettre la main sur un type de ma famille, un esprit consanguin, comme dit Proust. (…) Il a la quasi-certitude d’assister aux derniers jours de l’Europe, et je ne suis pas loin de ce sentiment. Il a besoin de grands loisirs. Il pourrait sans peine devenir lecteur chez Gallimard, mais ça l’épouvante : « On amène les manuscrits par camions ! Il faut en lire des mètres cubes ! J ’en crèverais au bout de 8 jours ! ». Il vit comme un étudiant pauvre au Quartier Latin. Il faut l’entendre remettre à leur place minuscule le Camus et le Malraux, sans la moindre morgue, mais simplement parce que c’est la vérité. Malgré son mépris du roman contemporain, il m’a dit du bien des Étendards. Les a-t-il lus ? C’est une autre affaire. On verra ça bientôt. Bref, un type épatant, un de ces esprits profonds mais au pas léger qu’invoquait Nietzsche. Mon vieux Louis, tu avais eu le nez creux en mettant son Précis, que je viens de relire, parmi tes livres de chevet. Nous nous sommes quittés archi copains, et je ne passerai plus dans sa rue sans aller lui dire bonjour… La dernière partie de la lettre, tout aussi intéressante, concerne ses difficultés matérielles et sa passion pour la musique qui est au cœur du sujet de son nouveau manuscrit : Les Épis murs.


2000 €


 






1387 (COCTEAU). GEORGEL (Pierre). Jean Cocteau et son temps 1889-1963.
Introduction par J. Cain. P., Musée Jacquemart-André, 1965, in-8, br., 162 p. 660 numéros décrits. Reproductions, index.


8 €


 






12996 (COCTEAU). LANUX (Pierre de). LE GRAND ÉCART, PAR JEAN COCTEAU. MANUSCRIT AUTOGRAPHE SIGNÉ. 6 pages in-8, quelques ratures et corrections au crayon.
Paru dans le n° 16 d'Intentions, mars 1923. Texte critique très élogieux malgré une introduction acide qui embrase toute l'activité antérieure de Cocteau: "Tout chemin peut mener jusqu'à soi-même, sauf quand on est bête. De travesti en travesti, de gageure en gageure, animé d'un étonnant désir de convaincre, Jean Cocteau, qui pense à tout mais qui a oublié d'être bête, arrive au bout d'un vaste périple d'expériences et d'avatars..." "Il a aimé la gloire. Il l'a tant aimée qu'il sera probablement tout à fait dégouté quand elle sera à lui tout à fait. Ces choses-là arrivent. Cette fois-ci déjà, ce n'est plus par souci de forcer la gloire que Jean Cocteau a mis dans le Grand écart ce qui en fait un livre de premier rang. Déjà il n'écrit plus pour; il écrit parce que".


250 €


 






18215 (COURMES). Alfred Courmes.
Catalogue de l’exposition, à Paris, Galerie Jean Briance du 2 décembre 1982 au 29 janvier 1983. Plaquette in-8, agrafée. Texte de C. Derouet, 8 reproductions, liste des oeuvres exposées.


12 €


 






18217 (COURMES). Alfred Courmes.
Catalogue de l’exposition, à Paris, Galerie Jean Briance du 10 avril au 31 mai 1986. Plaquette in-8, en ff. Texte de Christian Derouet, 10 reproductions en couleurs.


12 €


 






21952 (COUTAUD). FERBA (José). Sauge.
Dix poèmes stationnaires avec images de Coutaud. Nimes, Jo Fabre, Aux Cahiers du Capricorne, A L'Enseigne De La Fantaisie, s.d. (années 1920), in-8, br., couv. rempl., n.p. Edition originale. 1/48 ex. num. sur Vélin d’Arches (seul tirage). 6 illustrations de Lucien Coutaud dont la couverture et le frontispice. Non coupé.


100 €


 






22005 (COUTAUD). ROUSSANNE (Albert). A fleur de peau.
Hors texte de Lucien Coutaud. Mortemart, Rougerie, 1955, in-8, br. Edition originale. 1/200 ex. sur alfa mousse.


12 €


 






18254 (CREMONINI). Cremonini - peintures 1975-1978.
Catalogue de l’exposition à Paris, Galerie Claude Bernard, en février-mars 1979. Plaquette in-4, br., 19 oeuvres reproduites en couleurs. Texte de Marc Le Bot et Leonardo Cremonini.


25 €


 






14304 (CROTTI). CARTIER (Jean-Albert). Jean Crotti 1878.
Genève, Pierre Cailler, Les Cahiers d’Art-Documents n° 10, 1956, in-8, agrafé, 16 p. Documentation réunie par Jean-Albert Cartier, reproductions, biographie.


20 €


 






15447 (CUIXART). LERRANT (Jean-Jacques). Modest CUIXART. Sept personnages d’exorcisme.
Catalogue de l’exposition du 22 juin au 28 juillet 1962. P., Galerie René Drouin, 1962, in-8, br., couv. noire rempl., les 7 peintures reproduites avec un texte de J.-J. Lerrant. Beau catalogue imprimé sur papier doré.


40 €


 






14809 (CUMMINGS). Catalogue. Collection Nathan Cummings.
Catalogue de l’exposition à Paris, au Musée Galliera, du 5 au 25 septembre 1969, plaquette in-8 de 4 pages, liste de 28 oeuvres exposées.


10 €


 






8582 (CURIOSA). BRECOURT-VILLARS (Claudine). Petit glossaire raisonné de l’érotisme saphique 1880-1930.
P., Jean-Jacques Pauvert, La Vue, 1980, grand in-4, br., couv. illustrée, 123 p. Illustrations en noir et blanc.


40 €


 






5025 (Chapront). VILLON (François). Oeuvres.
Préface, texte modernisé et interprétation du jargon par Jules de MARTHOLD. P., Librairie des Bibliophiles Parisiens, 1921, in-8, br., n.c., couv. rempl., 294 p. Jolie impression tirée sur papier vergé. Frontispice gravé à l’eau-forte par Henry CHAPRONT.


20 €


 






21955 (Coutaud). MARC (Fernand). Quarante comptines nouvelles.
5 images de Lucien Coutaud. P., G.L.M., 1937, in-12, br. Edition originale. 1/20 ex. de tête num. sur vélin d'Arches. Bel envoi a.s. à René Lacôte.


100 €


 






21252 (DABIT). BRAUN (Vera). L.A.S. à Jean Carteret.
1 page recto verso (20,6 x 13,2 cm) env. conservée datée 7-1937. Vera Braun souhaite montrer à Jean Carteret l’horoscope d’Eugène Dabit, elle voudrait l’offrir aux parents de Dabit et le faire avant que Béatrice Appia ne rentre). “Mais je voudrais bien le parcourir avec quelqu’un de savant dans cette matière comme votre ami par ex. qui était avec vous au ciné-club”.


50 €


 


17406 (DABIT). GIDE (André). Eugène Dabit.
Tiré à part de la N.R.F. du 1er octobre 1936, in-8, br., 29 p. Edition originale tirée à 20 ex. num. sur pur fil (n° 18). Témoignage de Gide sur la mort d’Eugène Dabit en 1936 à Sébastopol. Rare.


180 €


 






17425 (DABIT). VILDRAC (Charles). Oeuvre peinte Eugène Dabit.
Catalogue de l’exposition de l’oeuvre peinte d’Eugène Dabit à la galerie Bernheim-Jeune, du 18 novembre au 3 décembre 1937. In-12, agrafé, 1 photo contrecollée de Dabit, texte de Vildrac, liste de 79 oeuvres. Petits trous de ver sans gravité sur la couverture. Peu courant.


80 €


 






21060 (DADO). PEREC (Georges). Alphabets. Cent soixante-seize onzains hétérogrammatiques.
P., Éditions Galilée, 1985, grand in-8, broché, 176 p. Nombreuses illustrations en couleurs et en noir par Dado. 1/101 ex. num. du tirage de tête accompagnés d'une gravure en couleur justifiée et signée de Dado.


650 €


 






14541 (DALI). Catalogue. Salvador Dali 1910-1965.
Catalogue de l’exposition à New york, Gallery of Modern Art Including the Huntington Hartford Collection, with The Reynolds Morse Collection, du 18 décembre 1965 au 28 février 1966. In-4, br., 160 p., texte en anglais par Carl J. Weinhardt, Th. Rousseau, S. Canton, A. Dali, planches en couleurs et en noir, chronologie, liste de 257 oeuvres exposées. Supplément au catalogue joint.


50 €


 

« Précédent  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117  Suivant »
J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes