J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes

Tous nos livres









17103 ROLLINAT (Maurice). L.A.S. à Gustave Geffroy.
3 pages bien pleines, 17,8 × 11,4, datée 22 juillet 1888, env. conservée. Belle lettre. Préparatifs pour une soirée musicale à la maison de La Pouge. Il est assez longuement question dans la première partie de la lettre de démarches pour obtenir au fils Baronnet un poste récemment vacant au lycée de Guéret, poste grâce auquel il renoncerait à toute idée d'aller à Paris. Avec la place d'instituteur, il aurait ainsi 2000 francs d'appointements, ce qui lui vaudrait mieux que 3000 francs à Paris, et tranquilliserait beaucoup la famille fort inquiète de le voir aller si loin (…) Je m'en rapporte donc absolument à vous pour l'heureuse réussite de cette affaire. …nous avons trouvé une combinaison pour vous coucher tous à la Pouge (c'est le vrai nom du Palais de la Pauvreté !!) vous coucherez MULLEM et vous dans la petite chambre à côté de la nôtre, transformée en chambre à 2 lits et Messieurs BONNETAIN et JOURDAIN dans la chambre que vous occupiez la dernière fois : à moins cependant que la chose ne soit pas du goût de ces messieurs, préférant peut être le seul à seul, vous voudriez alors me le dire tout franchement. Dites à Mullem qu'il se munisse de quelques cordes (Medium) de piano et à nous deux nous pourrons peut-être remplacer celles qui manquent et accorder l'instrument avec la Clef que je possède. Dans un post-scriptum il rappelle à Geffroy de ne pas oublier d'apporter des sangles et le papier de copies que vous m'aviez offert…


500 €


 






20010 ROMAINS (Jules). Discours prononcés dans la séance publique tenue par L'Académie Française pour la réception de Jules Romains le jeudi 7 novembre 1946 et réponse de Georges Duhamel.
P., Institut de France, 1946, in-4, br., non coupé, 56 p. Edition originale. Légers manques au 2e plat.


25 €


 






13014 ROMAINS (Jules). 4 L.A.S. à Pierre ANDRÉ-MAY + une liste autographe d'adresses. P., 5 janvier 1922 et s.d., 5 p. in-8 et in-4, dont une à en-tête de l'École du Vieux Colombier.
Il donne une bonne appréciation de la revue naissante, d'autant plus que Pierre André-May place Jules Romains, avec Proust, Gide ou Valéry, parmi ses maîtres. "Le premier numéro d'Intentions vous fait honneur. Il contient d'excellents morceaux, et il est présenté avec goût. Quant à votre page d'introduction, on ne peut la lire sans un soulagement. Voilà donc des jeunes gens qui ne se croient point tenus d'être des muffles! On commençait à se demander si la guerre, entre autres choses, n'avait point détruit toute "gentillesse" au coeur des nouveaux venus. Nous autres, quand nous avions vingt ans - vers le début du siècle - nous avons certes dit et imprimé plus d'une naïveté, plus d'une sottise. Il nous est arrivé de manquer de discernement. Mais la violence de notre effort d'innovation ne nous avait pas désappris le respect. Ceux qui, devant nous, pour faire les malins, se seraient avisés de bafouer Verlaine, Verhaeren, Jammes, ou Debussy, eussent été bien reçus. Et si quelque aventurier des lettres vous dit que l'admiration contrarie l'esprit créateur, haussez les épaules..."


300 €


 






9296 ROSEY (Gui). Tirer au clair la nuit. Seconde ligne de vie. Oeuvres Vives I et II.
P., José Corti, 1963-1965, 2 volumes in-8, br., 123 et 125 p. Edition originale. 1/450 ex. num. sur bouffant pour le 1er volume et 1/300 pour le second. Envoi a.s. sur les deux volumes à Théodore KOENIG.


100 €


 






1050 ROSEY (Gui). La Guerre de 34 Ans.
P., Denoël, 1932, in-8, br., 105 p. Edition originale. 1/630 ex. num. sur vergé de Navarre. Bel envoi a.s. à pleine page.


100 €


 






4647 ROSNY Ainé (J.H.). Les Conquérants du feu. L’Enigme de la préhistoire.
P., Éditions des Portiques, 1929, in-12, br., 253 p. Edition originale. 1/30 ex. num. sur alfa. Couv. ill.


180 €


 






20881 ROTHENSTEIN (Julian) BUDASHEVSKAYA (Olga) Schatzkammer Der Revolution Russische KinderBücher von 1929-1935 : bucher aus bewegten Zeiten.
Zürich, Lars Müller Publishers, 2013, in-4, rel. cartonnage illustré, 312 p., illustrations en couleurs. Alexander Deineka, Tatjana Glebowa, Danil Charms, Wladimir Lebedew, EL Lissitzky, Ossip Mandelstam, Samuil Marschak, Wladimir Majakowski. avant-propos par P. Pullman.


35 €


 






20363 ROUAULT (Georges). Carte autographe signée à un “cher docteur”.
2 pages in-8, s.d. (1937). “Je pense à vous bien qu’il me semble pas que je sois pressé, mais un bronchite en voie de guérison m’a forcé à un très lourd retard. Je le déplore je m’en excuse mais vous êtes présent à mon souvenir pictural je désire vous satisfaire autrement qu’avec des excuses - mais j’ai été forcé de remettre à janvier 1938 ce que j’avais promis pour décembre 1937...” A noter qu’un tableau de 1937 s’intitule Christ et Docteur. En 1938 eut lieu à New York au Museum of Modern Art, une exposition de son œuvre gravé.


500 €


 






19929 ROUD (Gustave). Feuillets.
Lausanne, Mermod, 1929, in-12, br., couv. rempl., 56 p. Edition originale. 1/300 ex. num. sur Montval à la main (seul tirage après 10 exemplaires de tête sur Chine). Avec en frontispice un portrait de l'auteur, lithographie originale de René Auberjonois. Ex-dono manuscrit.


300 €


 






16998 ROUD (Gustave). Air de la solitude.
Lausanne, Mermod, 1945, in-8, br., couv. rempliée, 124 p. Edition originale. 1/700 ex. num. sur vergé chiffon.


80 €


 






18960 ROUDAUT (Jean). BETTENCOURT (Pierre). Pierres sur Pierre Porte-lumière.
P., Aréa, 2003, 22 x 22 cm, en feuilles, couv. rempliée, emboitage compartimenté de l’éditeur, 40 p. Edition originale. “Livre- pyramide créé par Pierre Bettencourt en hommage à l’énigmatique inscription de la Pierre de Bologne, contient : une évocation par l’artiste du destin singulier de Gérard de Nerval et une reproduction de son haut-relief Gloria in excelsis de 1954, le texte-commentaire inédit de Jean Roudaut”. Tirage à 120 ex. num. sur vélin d’Arches, celui-ci 1/50 du tirage de tête, signé par Roudaut et Bettencourt à la justification, contenu dans une pyramide d’ardoise 30 x 30 x 30 cm, accompagné d’une tablette d’argile reproduisant l’inscription latine, insérés dans une boîte à fermeture à clip.


1500 €


 






18024 ROUDAUT (Jean). BETTENCOURT (Pierre). Pierres sur Pierre Porte-lumière.
P., Aréa, 2003, 22 x 22 cm, en feuilles, couv. rempliée, emboitage compartimenté de l’éditeur, 40 p. Edition originale. “Livre créé par Pierre Bettencourt en hommage à l’énigmatique inscription de la Pierre de Bologne, contient : une évocation par l’artiste du destin singulier de Gérard de Nerval et une reproduction de son haut-relief Gloria in excelsis de 1954, le texte-commentaire inédit de Jean Roudaut”. Tirage à 120 ex. num. sur vélin d’Arches, celui-ci 1/70 signé par Roudaut et Bettencourt à la justification, accompagné d’une tablette d’argile, sertie dans l’emboitage, reproduisant l’inscription latine. Les 50 premiers exemplaires de ce livre-objet sont contenus dans une pyramide d’ardoise de 30 x 30 x30 cm.


500 €


 






23011 ROUSSEL (Raymond). La Poussière de Soleils. Pièce en cinq actes et vingt-quatre tableaux représentée pour la première fois sur la scène du Théatre de la Porte-Saint-Martin le 2 février 1926.
P., Alphonse Lemerre, 1926, in-12, br., couv. rempl., 237 p. Edition originale. Elle est illustrée de 17 quadrichromies hors-texte sur papier couché reproduisant les maquettes des décors exécutés par Numa et Chazot. Bel envoi autographe signé : “à Monsieur Etienne Delligny avec mon plus vif remerciement pour le bel article de Monsieur Louis de Lutèce paru dans le “Journal des Arts”. Raymond Roussel, Février 1927”. Bien complet du petit fascicule de 12 pages, intitulé La critique et l’auteur de La Poussière de Soleils, il fait suite à la page de titre. Couverture légèrement défraichie.


1500 €


 






22619 ROUSSEL (Raymond). La Vue.
P., Alphonse Lemerre, 1904, in-12, reliure bradel demi vélin, titre du dos manuscrit et dessiné, tête dorée, couverture conservée (reliure de l'Abbaye de Maumont), 240 p. Edition originale. Pas de grands papiers. Envoi de l'auteur à Eugène Ledrain. LEDRAIN Eugène était critique littéraire et archéologue, il fut conservateur au musée du Louvre. Dans L’Illustration, au début des années 1900, il signait régulièrement des articles sur le thème du "Mouvement littéraire", c’était le titre de sa chronique. Livre rare surtout avec envoi. - Nous joignons : ROUSSEL (Raymond). Nouvelles Impressions d’Afrique. Suivies de L’Ame de Victor Hugo. Ouvrage orné de 59 dessins de H.-A. Zo. Paris, Alphonse Lemerre, 1933, in-12, reliure bradel demi-vélin blanc, titre du dos en rouge et noir, tête dorée, couverture conservée, 313 p. Mention fictive de troisième édition. Les deux exemplaires ont été établis dans l’atelier de reliure de l’Abbaye de Maumont, ils sont ravissants avec leurs dos peints aux encres de couleurs.


3000 €


 






22093 ROUSSEL (Raymond). Locus Solus.
P., Alphonse Lemerre, 1914, in-8, br., couv. rempl., 459 p., à grandes marges. Edition originale. Un des exemplaires sur Japon. Très bel exemplaire.


2000 €


 






20986 ROUSSEL (Raymond). Chiquenaude.
P., Alphonse Lemerre, 1900, in-12, br., 20 p. Edition originale. Excellent état de cette rare plaquette.


950 €


 






9090 ROUSSELOT (Jean). A colorier Cinq poèmes et un conte.
Cinq poèmes et un conte. In-8, broché sur papier rose, non paginé. Poème manuscrit dédié à Yves Demailly. Exemplaire unique entièrement réalisé de la main de Rousselot ornementée de collages de cuir et de papier.


250 €


 






630 ROUSSELOT (Jean). La Mansarde.
S.l., Jeanne Saintier, 1946, in-8, br., 110 p. Edition originale. 1/500 ex. num. sur papier Edita (seul tirage). Bel envoi a.s. à Norge.


30 €


 






5259 ROUVEYRE (André). Repli.
P., N.R.F., 1947, in-12, br., n.c., 185 p. Edition originale. S.P.


25 €


 






21529 ROUX (Dominique de). La Jeune Fille au ballon rouge.
P., Christian Bourgois, 1978, in-8, broché, 170 p. Edition originale. 1/30 ex. numérotés sur pur fil, seul grand papier, et comprenant une eau-forte originale signée "M. de Roux" (non annoncée à la justification).


250 €


 






21531 ROUX (Dominique de). 17 L.A.S. ou C.A.S. à Jacques Brenner.
20 p. la plupart in-4, certaines à en-tête de L’Herne. Paris, 1960-1966, une env. cons. Intéressante correspondance entre les deux directeurs de revue (Les Cahiers des Saisons pour Brenner), des échanges attentifs de textes ou d’articles. Il est question du cahier Céline en préparation (une lettre donne le détail du sommaire) : “Vous avez raison (je me reporte à notre conversation du Bld St Germain) il faut publier le texte de Gide sur Céline. Pouvez-vous m’envoyer l’adresse de la fille de Gide ?” Le directeur des Cahiers de L ’Herne partage avec Brenner un goût certain pour l’œuvre de Georges Bernanos et pour celle de son fils Michel, qu’il tente de faire connaître : “Vous avez vu. Michel Bernanos est édité, La Grande Bauche est publié au Fleuve Noir. C’est magnifique. Le voilà parti. Libéré ! Je quitte B. Pivot et il me parlait de votre dernier livre (explosif). Pourriez-vous me l’adresser…” On trouve parmi ces lettres le manuscrit d’un article assassin (publié ?) : “L ’insignifiance de Michel de Saint-Pierre commence à devenir encombrante. Nous admettons qu’il n’ait rien à dire, qu’il appelle les photographes à propos d’un rien, qu’il veuille passer pour un oracle d’une façon pittoresque… Mais qu’il ne nous impose pas sur fond Violet le Duc, ses gros sourires, ses mimiques de Chef Scout, de bons copains, etc.” II salue en 1963 la parution de La Fête au village : “Je l’ai terminé d’un seul trait. Dans un sens, il m’a procuré le même plaisir que les Entretiens du professeur Y, livre à mes côtés toujours, en fin de journée littéraire ; quand on a bien entendu et vu certains pédants se donner des airs de prévôts, d’officiers à la mesure de leur insignifiante position. Votre livre rappelle à certains bouffons que la vérité en démocratie, ce n’est ni une comédie, ni un peloton d’exécution”. Mais les choses s’enveniment en 1966, en lien une fois encore avec Céline : “Ce serait bien hâtif de vous traiter de sombre crétin, mais votre petit hameçon sur La Mort de Céline me semble hâtif et mal fondé. On voit que vous ne lisez pas l’allemand. Si Jünger ne souhaite pas qu’on publie son livre, qu’il ne renie pas son passé. Et que ses amis ne l’accablent pas en le justifiant ainsi au détriment de la vérité. Après, on ne peut poétiser la politique. À vous, cher fasciste”.


1500 €


 






21506 ROUX (Dominique de). 15 L.A.S. à Pascal PIA.
20 p. la plupart in-4 à en-tête L ’Herne ou René Julliard, 1962-1971, toutes les enveloppes cons. Une belle et très intéressante correspondance de DDR avec Pia pour qui il éprouve une vive admiration (il le dit lui-même) et dont il recherche la collaboration… 8-10 mars 1962, sur la préparation du prochain Cahier de l’Herne, consacré à CÉLINE… “Après le numéro Georges Bernanos, que je vous envoie, nous consacrons notre prochain Cahier (en septembre) à Louis-Ferdinand Céline. Et je venais vous demandez si vous pourriez y collaborer… Je vous remercie beaucoup de votre lettre et de l’espoir que vous nous laissez de collaborer à ce Cahier. (…) Le sujet que vous proposez est fort beau et je dois vous dire que pour les garçons de la génération (1935) il serait émouvant…” Les courriers suivants rappellent à Pia l’échéance pour rendre son article qui s’intitulera : Le Paris du Docteur Destouches. 10 octobre 1963. “Je rentre de voyage et découvre et lis votre critique sur L ’Harmonika-Zug, par vous si bien senti, développé, critiqué. Je vous remercie, en ces temps de mauvais temps où conformisme et sectarisme ne font plus qu’un”. (…) 26 février 1970. Il lui fait parvenir « le Hindus-Céline ». “HINDUS est un naïf émouvant, pataud mais la correspondance de CÉLINE est splendide, un chef-d’œuvre de rapides pensées, tout ceci cursif, léger, féroce, vrai avec des raccourcis à la Henri IV (ses lettres !) Et personne n’a parlé de Céline épistolier nulle part à la sortie du livre…” 23 avril 1970. Il vient d’achever “pour le lire et le relire, votre admirable édition de LAFORGUE…” Le Caire, 15 novembre 1970. “On a dû vous transmettre le Grand Jeu. (…) Très déçu par Pyramides et Sphinx. Le son et lumière ont remplacé lune et grillons. Et c’est l’Académie Française qui est reine du clair de lampes…” 26 avril 1971. Autour de la polémique liée à la sortie de son recueil d’aphorismes Immédiatement. Roland Barthes, traité de « bergère », dans un dialogue entre Genet et Lapassade rapporté dans le livre (l’éditeur dût faire découper la page dans tous les exemplaires) et Maurice Genevoix, qualifié par DDR « d’écrivain pour mulots », menacent de faire saisir le livre… “Je rentre de Guinée-Bissau (toujours du mauvais côté) et trouve avec retard votre lettre et votre critique qui me touche d’autant plus qu’elle voit clair en moi. Cette coupure de journal suisse* (neutre ?) vous expliquera la minuscule « affaire Immédiatement ». On oublie l’intervention de l’Élysée auprès du Danois Nielsen, agitant la menace « injures au chef de l’État »… Bref licencié par les Presses**, j ’ai dû par ailleurs démissionner de ma direction 10/18, Bourgois ne pouvant accepter le coup de la page coupée…” “N’oubliez pas que j ’attends ce petit livre de vous pour L ’Envers***…” Jointe une L.S. de Jacqueline de Roux concernant le « Hindus-Céline ». *Article joint en photocopie de l’époque. **M. Sven Nielsen était président du groupe des Presses de la Cité et ami de Maurice Genevoix. ***Collection des éditions de l’Herne.


1500 €


 






19956 ROUX (Dominique de). L’Ouverture de la Chasse.
Lausanne, L’Age d’Homme, La Merveilleuse Collection, 1968, in-8, br., couv. rempl., 111 p. Edition originale. 1/25 ex. sur Johannot à la cuve, celui-ci nominatif (seul tirage en grand papier).


200 €


 






12943 ROUX (Dominique de). L'Harmonika-Zug.
P., La Table Ronde, 1963, in-12, br., 221 p. Edition originale. Envoi a.s.


80 €


 






18108 ROY (Pierre). 25 L.A.S. et C.A.S. à Éric de Haulleville.
37 pages de divers formats, 1927 - 1931 + 5 enveloppes cons. Pierre Roy 1880-1950 est un peintre français né à Nantes. En 1925, il participe à la 1ère exposition des peintres surréalistes avec G. de Chirico, Max Ernst et Picasso. Sa 1ère exposition a lieu à la galerie Pierre dont Aragon préface le catalogue (Celui qui s'y colle). Le poète belge Éric de Haulleville vint s'installer à Paris en 1928, s'occupant à la fois de poésie et de peinture, et il travailla à la galerie Pierre. Très intéressante correspondance, amicale, et fourmillante d'informations sur les milieux littéraires et artistiques de l'époque, et aussi sur les voyages et séjours des deux correspondants. Mentions de Odilon-Jean Périer (très lié avec Haulleville), du peintre russe Boris d'Anrep, de Florine Lyon, de Pierre Loeb (et de sa galerie), mais aussi d'Aragon, de Foujita, du cinéaste Henri d'Ursel (réalisateur de La Perle sur un scénario de Georges Hugnet), Waldemar George, Virginia Woolf, Raymond Roussel (il a assisté à la première de Poussières de Soleil), Jean de Bosschère, etc.


2500 €


 

« Précédent  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119  Suivant »
J.-F. Fourcade | Livres anciens & modernes